Culture

Toutankhamon, fruit d’un banal inceste

La momie du pharaon Akhenaton, le père de Toutankhamon, lors d'une conférence de presse au Caire.

La momie du pharaon Akhenaton, le père de Toutankhamon, lors d'une conférence de presse au Caire. © Reuters

Des analyses ADN sur plusieurs momies égyptiennes ont confirmé que l’enfant-pharaon Toutankhamon était bien le fils d’Akhenaton. Ce dernier l’aurait conçu au cours d’une relation incestueuse avec sa propre sœur.

Toutankhamon n’est plus la marotte réservée des égyptologues, ou celle des chercheurs tentant de prouver sa négritude et les origines noires de l’Egypte. aujourd’hui, Toutankhamon figure même dans les pages du très people magazine Voici ! En cause : les révélations du Musée du Caire selon lesquelles le pharaon serait né d’un inceste. Une banale histoire de coucherie entre frère et soeur qui n’avait pourtant, à l’époque, rien d’inhabituel…

Plus de trois mille ans après sa naissance, le pharaon d’Egypte Toutankhamon livre une part de ses mystères. Grâce aux scientifiques, qui ont effectué des prélèvements ADN sur sa momie, on sait désormais avec une quasi-certitude que Toutankhamon était bien le fils d’Akhenaton. Sur le reste de sa famille et de sa généalogie en revanche, le doute plane toujours.

Le chef des antiquités égyptiennes Zahi Hawass, qui a tenu une conférence de presse au Musée egyptien du Caire, a confirmé mercredi 17 février l’hypothèse de nombreux chercheurs quant à la filiation de Toutankhamon avec le pharaon Akhenaton.
Une momie découverte dans la vallée des Rois a pu être identifiée comme étant celle du père de Toutankhamon et attribuée avec une "quasi certitude" à Akhenaton, selon le Conseil suprême des antiquités.

En revanche, toutes les spéculations sont relancées sur sa mère. Il est désormais admis qu’il ne s’agit pas de la reine Néfertiti, épouse à la beauté légendaire d’Akhenaton, qui n’a pu donner au pharaon que des filles. La mère ne peut pas non plus être la princesse Kiya, qui n’a une qu’une fille.

Inceste
Zahi Hawass a alors évoqué la piste d’une origine incestueuse. Selon les chercheurs, il serait possible qu’Akhenaton ai conçu son fils avec l’une de ses sœurs, donc avec une tante de Toutankhamon.

Les travaux devraient désormais se concentrer, entre autres, sur une momie anonyme identifiée comme celle de sa mère.
"On ne connaît pas son nom, mais le plus important c’est que cette dame est une fille d’Amenhotep III et de la reine Tiyi", parents d’Akhenaton et grands-parents de Toutankhamon, a déclaré M. Hawass. Connue sous le code KV35YL, ou, de manière plus romantique, comme la "Young Lady" (jeune dame), cette momie a été découverte en 1898.

Santé fragile
Pour Alain Zivie, qui dirige des fouilles françaises à Saqqara, près du Caire, l’apport de ces analyses d’ADN s’avère "très important", même s’il faut faire preuve d’une "grande humilité avant d’avoir toutes les réponses" sur une période aussi éloignée de l’antiquité.
Les tests ADN en disent en effet peu sur le règne du jeune roi, monté sur le trône vers l’âge de neuf ans avant de mourir une dizaine d’années plus tard, au cours de la XVIIIème dynastie (1580-1314 environ av. JC).

Les analyses attribuent la mort à un paludisme sévère, aggravé par des problèmes osseux. L’union incestueuse dont il était le fruit pourrait être à l’origine de plusieurs malformations et d’une santé fragile chez le jeune pharaon. Les examens pratiqués montrent le pharaon, connu du grand public pour son somptueux masque mortuaire de 11 kilos d’or, comme un individu "à la constitution physique fragile". L’enfant pharaon boitait d’un pied en raison d’une nécrose osseuse, et son squelette porte la trace d’une fracture dans le haut de la jambe.

De ses amours on ne sait pas grand-chose, mais des analyses ADN préliminaires confirment qu’il est le père, probablement avec son épouse Ankhsenpaamon, de deux foetus embaumés retrouvés dans sa sépulture. (avec AFP)

 

Retrouvez notre sujet sur Toutankhamon dans Jeune Afrique n°2563, en kiosques du 21 au 27 février

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte