Archives

Dov Zerah, nouveau patron de l’Agence française de développement

Dov Zerah a été nommé directeur général de l'AFD, le 19 mai 2010. © AFP

Le choix de Nicolas Sarkozy de placer Dov Zerah à la tête de l'AFD ne fait pas que des heureux.

Après un long suspens, le président français Nicolas Sarkozy a tranché. Le 19 mai, il a finalement choisi Dov Zerah pour la direction générale de l’Agence française de développement (AFD). Celui qui fut notamment directeur de cabinet du ministre de la Coopération, Michel Roussin, directeur délégué de l’AFD, PDG de l’entreprise cotonnière Dagris (devenue Geocoton après sa privatisation) est revenu en piste ces dernières semaines pour coiffer sur le poteau les deux favoris : Ambroise Fayolle et Philippe de Fontaine-Vive.

Dov Zerah a, semble-t-il, bénéficié du soutien de Claude Guéant, le secrétaire général de l’Elysée, et de Robert Bourgi, le conseiller officieux – et très actif – de Nicolas Sarkozy sur les affaires africaines. « C’est un choix politique très lourd », s’inquiète un cadre de l’AFD qui voit dans cette nomination une victoire des réseaux de la Françafrique et une remise en cause de la modernisation de l’aide française sur le continent. La direction sortante de l’institution – celle de Jean-Michel Severino, qui était en poste depuis 2001 – n’avait pas caché son opposition à la candidature de cet énarque de 55 ans, qui est par ailleurs conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine.
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte