Droits de l’homme

Mort de Floribert Chebeya : l’enquête confiée à la justice militaire

Floribert Chebeya, le 7 avril 2005 à Bruxelles. © AFP

L'enquête sur la mort du militant des droits de l'homme Floribert Chebeya a été transférée à la justice militaire. D'après une déclaration du procureur jusqu'alors en charge du dossier, ses assassins présumés seraient en effet issus de l'armée.

Les ONG congolaises réclamaient la création d’une commission internationale pour mener l’enquête sur la mort de Floribert Chebeya. C’est finalement la justice militaire qui hérite du dossier.

Le procureur général de la République, Floribert Kabange Numbi, jusque-là chargé de l’affaire, lui a « transmis » le dossier mardi, d’après un haut magistrat cité par l’AFP sous couvert d’anonymat.

Écoutes téléphoniques

D’après le site internet de Radio Okapi, le procureur a déclaré à la presse, mardi, que les assassins présumés de Floribert Chebeya relèvent de la justice militaire. Il a indiqué – sans donner plus de précisions – s’être focalisé sur une piste en particulier, se fondant sur des indices décelés, selon lui, sur des relevés d’écoute téléphonique et par les médecins légistes hollandais.

Ces derniers, venus pratiquer une autopsie du corps de Chebeya vendredi 11 juin, doivent rendre leurs résultats définitifs dans le courant du mois de juillet.

Le procureur Kabange Numbi avait évoqué la piste du meurtre du président de l’ONG La Voix des sans voix, mais les organisations de défense des droits de l’homme ne lui faisaient pas confiance. Certaines avaient souligné qu’il pouvait avoir des « liens de parentés » avec le chef de la police, le général John Numbi.

Ce dernier a été suspendu de ses fonctions dès le début de l’enquête. La victime avait un rendez-vous avec lui – rendez-vous qui n’avait pas finalement pas eu lieu – la veille de la macabre découverte.

Le corps sans vie de Floribert Chebeya avait été retrouvé dans sa voiture, le 2 juin à Kinshasa. Celui de son chauffeur, Fidèle Bazana, est toujours disparu. Les obsèques de Floribert Chebeya doivent se tenir ce samedi 26 juin dans la capitale congolaise.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte