Sécurité

L’Afrique, un bon spot pour surfer tranquille

| Par
Le comportement des utilisateurs d’internet est moins risqué sur le continent.

Le comportement des utilisateurs d'internet est moins risqué sur le continent. © AFP

Le géant mondial de la protection antivirus AVG vient de révéler les conclusions d’une étude pour le moins insolite, en ce qu’elle place des pays africains parmi les premiers en matière de sécurité informatique

L’Afrique serait plus sûre que l’Europe, l’Amérique du Nord et même l’Asie. Seule l’Amérique latine offrirait de meilleures garanties. Pas question ici de statistiques criminelles ou de risque terroriste, mais de sécurité informatique. Selon une étude menée par AVG, fabricant d’un célèbre antivirus, sur 144 pays et plus de 100 millions de PC, un internaute africain surfant sur le web aurait deux fois moins de chance (une sur 108) d’être attaqué par un logiciel malveillant (macro-virus, cheval de Troie, ver…) qu’un « coreligionnaire » basé aux États-Unis (une sur 48) ou en Grande Bretagne (une sur 63).

Signes d’un faible taux de pénétration

Parmi les cinq pays jugés les plus "safe", quatre sont sur le continent : la Sierra Leone (une attaque pour 696 utilisateurs), le Niger (une sur 442), le Togo (une sur 359), la Namibie (une sur 353). Bien sûr, ces résultats traduisent aussi la faible pénétration d’internet en Afrique (11% d’utilisateurs), qui demeure trois fois moins importante que la moyenne mondiale.

Mais d’après AVG, les données de l’étude mettent également en évidence la propension des websurfers de certaines zones à adopter des comportements à risques en visitant des sites de téléchargements illégaux ou en partageant liens et fichiers. C’est notamment le cas de la Turquie ou de la Russie, où les attaques touchent respectivement 10 et 15 % des internautes.

La palme de la sécurité revient au Japon où l’étude ne recense qu’un incident pour 403 utilisateurs. Le pays du soleil levant occupe ainsi le troisième rang mondial des États les plus sûrs derrière la Sierra Leone et le Niger. Une performance d’autant plus impressionnante qu’internet y est utilisé par 78 % de la population contre moins d’un pour-cent chez ses devanciers.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer