Société

Pourquoi Didier Drogba se met au vert

Mis à jour le 31 août 2010 à 09:30

Le capitaine des Éléphants Didier Drogba ne participera pas aux prochains matchs de la sélection ivoirienne pour la qualification à la CAN 2012. Officiellement, les raisons invoquées sont d’ordre personnel ou médical. Mais la réalité est assurément tout autre.

Nommé sélectionneur des Éléphants le 21 août et présenté officiellement à la presse le 28 août, l’Ivoirien François Zahui dirigera le 4 septembre son premier match officiel face au Rwanda. Une rencontre comptant pour la qualification aux phases finales de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2012 Gabon – Guinée équatoriale), et qui se déroulera sans Didier Drogba, le capitaine emblématique de la sélection ivoirienne.

Rivalité et jalousie

L’absence de la star du Chelsea FC est abondamment commentée en Côte d’ivoire. Drogba aurait décidé de mettre en « stand-by » sa carrière internationale par lassitude. «  Après la Coupe du monde, Didier s’est donné un temps de réflexion avant d’enfiler à nouveau le maillot de l’équipe de Côte d’Ivoire, ce n’est pas un boycott, mais, une décision sage », révèle un proche du joueur qui a requis l’anonymat.

Quoi qu’il en soit, la décision de l’ex-capitaine des Éléphants paraît aussi motivée par l’atmosphère électrique qui règne dans les vestiaires, voire sur le terrain, entre la méga star du championnat anglais et certains de ses coéquipiers. « Les internationaux sortis de l’Académie de l’Asec d’Abidjan supportent très mal la grande médiatisation de Didier Drogba et le boudent en sélection, refusant souvent de le faire jouer », estime un observateur du football ivoirien.

Faux, rétorque la Fédération ivoirienne de football (FIF), où l’on explique que « Drogba a subi une opération chirurgicale en juillet qui ne lui permet pas d’être à 100 % de sa forme ». « Il ne manquera qu’aux deux premières rencontres des Éléphants, logés dans le groupe 8 avec le Bénin, le Rwanda et le Burundi », croit savoir un membre de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Émoluments astronomiques… ou pas

Mais cette version optimiste ne convainc toujours pas à Abidjan, car Drogba a débuté la saison 2009-2010 du championnat anglais en fanfare. En trois rencontres, il a déjà inscrit quatre réalisations à son compteur. Et François Zahoui s’est rendu à Londres fin août auprès du joueur pour tenter de le rallier à l’équipe nationale. Sans grand succès.

Ancien membre de la direction technique nationale, Zahui a été investi pour un bail de deux ans qui court jusqu’en 2012. Sa mission est de qualifier la Côte d’Ivoire à la CAN 2012 et de la remporter. Contrairement à ses prédécesseurs expatriés, il ne touchera pas d’émoluments astronomiques. Compris entre 5 000 et 10 000 euros mensuels, son salaire est par exemple loin des 300 000 euros mensuel de l’ancien sélectionneur Sven Ericksson.