Sport

De faux Éperviers au Bahreïn

Les Éperviers du Togo. © D.R.

L’équipe nationale de football du Bahreïn a livré un match amical contre de faux Éperviers mardi à Manama. Une enquête est ouverte pour démasquer cette supercherie.

Sur invitation de la Fédération de football bahreïnienne, un match amical (un test avant le début du grand championnat d’Asie de football) a opposé en début de semaine la sélection du Bahreïn et des joueurs présentés comme étant les Éperviers du Togo. Or, la sélection togolaise, de retour de Gaborone dimanche où elle a été battue à (1-2) par le Botswana dans le cadre de la qualification à la CAN Orange 2012, n’a jamais effectué le déplacement de Manama.

Mais alors, qui étaient ces footballeurs sur la pelouse du stade de Rifa ? Nul ne saurait le dire pour l’instant. Mais ce qui est sûr est que la Bahreïn Football Association (BFA), contactée par le site d’information de la république togolaise, s’est déclaré « consternée » par cette attitude. Car elle venait d’apprendre qu’elle s’était fait duper par un agent de joueur véreux qui avait vendu une prestation des Éperviers, l’équipe nationale du Togo. L’identité et la nationalité du faussaire n’ont pas été communiquées. 

Faux joueurs pour un mauvais jeu

Les supporters s’attendaient à voir du beau football. Mais très vite, ils ont déchanté avec le score de 3 buts à 0 infligé à « l’équipe togolaise ». « Le très mauvais jeu des Togolais nous a surpris, mais de là à penser que nous avions affaire à une fausse équipe était incroyable », a expliqué l’un des membres de la BFA.

À Lomé, l’on n’est pas moins choqué et surpris par la nouvelle. « Personne n’a jamais été informé d’un tel match. Nous allons mener les enquêtes pour démasquer tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire », a martelé Christophe Tchao, le ministre des Sports. Il se dit « choqué » par ce comportement non recommandable.

Quant aux autorités de Manama, elles comptent également tout faire pour élucider, s’il le faut par voie judiciaire, cette affaire qui n’honore pas le football togolais.

Il y a quelques semaines, l’ex-entraîneur des Éperviers du Togo, Bana Tchanilé a été suspendu de l’encadrement technique des équipes nationales pour une période de 2 ans. Il a été reconnu coupable d’avoir fait jouer à un tournoi au Caire, une équipe de son centre de formation sous les couleurs nationales. Au cours de cette compétition, le Togo a aussi été battu respectivement par l’Égypte (7-0) et le Maroc (5-0).

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte