Arts

Les Francophonies en Limousin, c’est parti !

L'édition 2010 des Francophonies en Limousin se tient du 23 septembre au 2 octobre.

L'édition 2010 des Francophonies en Limousin se tient du 23 septembre au 2 octobre. ©

Le coup d'envoi de la 27e édition des Francophonies en Limousin a été donné le 23 septembre. Au programme, de nombreux artistes africains.

Lokua Kanza est à l’honneur des festivités aux Francophonies en Limousin, le 23 septembre, qu’il a ouvertes avec un grand concert donné à l’Opéra Théâtre de Limoges (centre de la France). Comme les années précédentes, la programmation du festival accorde une large part à la création africaine.

Artistes aujourd’hui renommés qui ont fait leurs débuts européens aux Francophonies, Dieudonné Niangouna (Congo) et Faustin Linyekula (RD Congo) présenteront respectivement deux spectacles : Les Inepties volantes et More more more… future. Fadhel Jaïbi et Jalila Baccar, figures incontournables du théâtre tunisien, sont également à l’affiche avec Amnesia, tandis que la troupe du Blonba (Mali) produira Vérité de soldat, une docu-fiction théâtrale inspirée de l’étrange relation qu’ont entretenue l’un des hommes forts des premières années du régime de Modibo Keïta, le commandant Soungalo Samaké, et l’une de ses victimes, Amadou Touré.

Soif de démocratie

Ces pièces abordent toutes, chacune à leur manière, les conflits meurtriers et les régimes dictatoriaux qui ont confisqué l’espoir et la liberté des indépendances. Les Kinois Marie-Louise Bibish Mumbu et Papy Mbwiti apporteront cependant un peu d’optimisme avec Et si on te disait indépendant ? Nos 50 bonnes raisons d’espérer. Une pièce s’inspirant d’une soif de démocratie que Marie-Louise Bibish Mumbu réaffirmera avec Samantha à Kinshasa.

Le festival mettra également un fort accent sur la création chorégraphique avec, outre la performance de Faustin Linyekula, les deux dernières créations des Burkinabè Salia Sanou (Dambë) et Seydou Boro (Concert d’un homme décousu). Le jeune Didier Ediho recréera sur scène l’ambiance des maquis de Kinshasa avec Losanganya, à laquelle répondront les notes enlevées de l’afro-jazz du groupe Nsumuenu et le rap acoustique de Pasnas, originaires, eux-aussi, de la RD Congo.

Programmation :

Théâtre :

Vérité de soldat, de Jean-Louis Sagot-Duvauroux, le 24/09 à 20h30 et les 25/09 à 18h, au CCM Jean Gagnant.

Les Inepties volantes, de Dieudonné Niangouna, le 25/09 à 20h30 à l’Opéra Théâtre.

Et si on te disait indépendant ? Nos 50 bonnes raisons d’espérer, de Marie-Louis Bibish Mumbu et Papy Mbwiti, le 25/09 à 20h30 et le 26/09 à 17h, à l’Espace Noriac.

Amnesia, de Fadhel Jaïbi et Jalila Baccar, le 26/09 à 20h30 et le 27/09 à 20h30, au Théâtre de l’Union.

Samatha à Kinshasa, de Marie-Louis Bibish Mumbu, le 30/09 à 20h30, le 01/10 à 18h30, le 02/10 à 16h, au Lycée Léonard Limosin.

Danse :

Losanganya, de Didier Ediho, le 28/09 et le 29/09 à 20h30, à l’Espace du Crouzy.

Dambë suivi de Concert d’un homme décousu, Compagnie Salia nï seydou, le 01/10 à 20h30, au CCM Jean Gagnant.

More more more… future, de Faustin Linyekula, le 02/10 à 20h30 au CCM Jean Moulin.

Musique :

Lokua Kanza, le 23/09 à 20h30 à l’Opéra Théâtre.

Pasnas, le 01/10 à 20h30 au Zèbre.

Nsumuenu, le 24/09 à 22h au Zèbre.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte