Politique

Guéant à Yamoussoukro

Avant l’élection présidentielle prévue le 31 octobre, le secrétaire général de l’Elysée doit venir prêcher la bonne parole dans la capitale ivoirienne. Il envisage de rencontrer les trois principaux candidats.

Mis à jour le 26 septembre 2010 à 12:18

Laurent Gbagbo devrait recevoir Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée, les 2 et 3 octobre à Yamoussoukro. Celui-ci prévoit de venir en compagnie de l’avocat Robert Bourgi. Il envisage également de rencontrer les deux opposants, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié pour, affirme-t-on, passer le message suivant : « Paris n’a pas de candidat. Respectez le verdict des urnes ».

Les relations entre Paris et la présidence ivoirienne se sont récemment réchauffées. Le 31 août à Abidjan, à l’occasion de la cérémonie de réouverture du lycée français Jacques Prévert d’Abidjan (incendié en novembre 2004 par des « jeunes patriotes »), Laurent Gbagbo a dit vouloir « bâtir des relations solides et vraies » avec la France. « Nous avons assisté à une rupture de digue, les années passées, surtout en 2004.(..) sans que le pire n’arrive », a-t-il déclaré.

L’élection de Nicolas Sarkozy en 2007 avait entraîné un début de détente. Mais Abidjan continuait de s’offusquer de toute « pression » française en faveur de l’organisation rapide de la présidentielle. Résultat : conviée à la fête du 14 juillet, la Côte d’Ivoire ne s’est fait représenter que par son ministre de la Défense et n’a pas participé au défilé.