Société

Le « repos » de Didier Drogba prolongé jusqu’en mars 2011

Mis à jour le 30 septembre 2010 à 14:28

La non-sélection de Didier Drogba pour les éliminatoires de la CAN 2012 continue de faire débat. Selon ses proches, le « repos » de la star ivoirienne devrait durer jusqu’en mars 2011.

Le feuilleton Didier Drogba continue avec la sélection nationale de Côte d’Ivoire. Pour la deuxième journée des matches éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2012), François Zahoui, le sélectionneur des Éléphants, a été contraint de composer sans Drogba sa liste des vingt joueurs sélectionnés pour le match Burundi-Côte d’Ivoire, prévu le 9 octobre à Bujumbura.

La mégastar du club anglais de Chelsea prolonge donc son « repos ». Pourtant, en septembre dernier, lors d’un séjour en Côte d’Ivoire, le capitaine des Éléphants au dernier Mondial sud-africain avait soutenu qu’il restait disponible et toujours prêt pour l’équipe nationale.

Un sélectionneur agacé

La focalisation sur « Gbagbadê » (surnom ivoirien de Drogba qui signifie « la foudre » en langue bété), agace François Zahoui. Au point que celui-ci a fini par lâcher : « Drogba reviendra quant je le déciderai, Drogba n’est pas le seul joueur de la sélection. Ce n’est pas respectueux, vis-à-vis des autres, de ne penser qu’à lui. Il faut respecter les autres joueurs qui se battent eux aussi pour le pays. »

Dans les coulisses, on annonce le retour de Drogba  en équipe nationale pour mars 2011. « Didier n’est pas à 100 % de ses capacités, à Chelsea, il est obligé de décrocher en jouant beaucoup en retrait. Il ne s’est pas remis totalement de sa fracture du bras d’avant le mondial. Didier reviendra en sélection en mars, c’est un amoureux du pays », explique un proche du joueur. En attendant, la polémique bat son plein en Côte d’Ivoire.