Sport

Le général Seyi Memene a remis sa démission à la Fifa

Le général Seyi Memene, ex-président du Comité intérimaire de la FTF. © JEAN-CLAUDE ABALO POUR J.A.

Porté à la tête du Comité intérimaire de la Fédération togolaise de football (FTF) en décembre 2009 par la Fifa, le général Seyi Memene vient de remettre sa démission à l’instance dirigeante du football mondial. Le renouvellement du bureau de la FTF prévu le 16 octobre est maintenu à cette date.

« Suite à une confirmation de la date du 16 octobre pour la tenue des élections à la FTF, le général Memene a remis sa démission », a confié une source proche du Comité intérimaire.

Contacté par jeuneafrique.com, l’ancien patron du football togolais a confirmé cette décision. En précisant que ses motivations étaient d’ordre médical. «  Je dois subir une opération chirurgicale à la mi-octobre », a-t-il déclaré.

Vendredi dernier, le Comité intérimaire avait annoncé l’indisponibilité de son président à présider le scrutin du 16 octobre concernant le renouvellement du bureau de la FTF, « pour raison de santé ». Un problème que d’aucuns qualifient de « maladie diplomatique ». Le vice-président de la Confédération africaine de football (CAF) avait néanmoins introduit une demande de report des élections auprès de la Fifa.

Le refus de la fédération internationale de satisfaire cette demande serait à l’origine du mécontentement et de la démission subséquente du général Seyi Memene.

Intervention de Faure Gnassingbé ?

La Fifa est restée dans la droite ligne de sa décision initiale, et a déjà désigné trois observateurs pour superviser les élections. Il s’agit de Mohammed Rouaroua et Placide Angazah, respectivement présidents des fédérations algérienne et gabonaise de football, et du Suisse Primo Corvaro.

Selon nos informations, le président de la République togolaise, Faure Essozimna Gnassingbé aurait sommé le président du Comité intérimaire de mettre un terme au processus en cours, en vue d’organiser une autre élection. Les multiples tentatives du général Memene pour expliquer au chef de l’État le risque de suspension encouru par le Togo s’il reportait ces élections sont restées vaines.

À Lomé, on attend désormais de voir si la sphère politique osera opposer son veto à l’organisation de ces élections, après le sort réservé au Nigeria voisin (suspendu pour « ingérence gouvernementale » dans le fonctionnement de la fédération de football).

Suites de l’épisode du Bahreïn ?

Le ministre des Sports Christophe Tchao a déclaré la semaine dernière sur la chaîne de télévision privée LCF avoir également saisi la Fifa, « suite à la situation qui prévaut au sein du Comité intérimaire de la Fédération togolaise de football, quelques jours avant la tenue du congrès le 16 octobre ».

Le ministre fait allusion aux conséquences du match des faux Éperviers à Bahreïn. Deux des six membres du Comité intérimaire (Me Martial Akakpo et le juge Pawele Sogoyou) ont démissionné, et un troisième membre, Antoine Folly, a été incarcéré à la prison civile de Lomé

Pour remédier à cette situation pour le moins confuse, l’arbitre international Baba Touré, le directeur technique à la FTF Elitcha Lanou et l’ancien secrétaire général (Zone 3) du Conseil supérieur des sports en Afrique Émile Abalo ont été cooptés par le Comité intérimaire de la FTF pour remplacer les membres défaillants.

À côté de cette atmosphère de crise continue, les phases éliminatoires de la CAN 2012 se poursuivent. Et aux Éperviers qui devront affronter l’équipe nationale de Tunisie à Lomé, ce dimanche 10 octobre, il ne reste plus qu’à souhaiter – malgré tout – une belle prestation. Histoire d’oublier un peu – le temps d’un match ? – les byzantines querelles politiques…
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte