Politique

Présidentielle : la diaspora vote Ouattara et Gbagbo

Seuls les résultats du vote des Ivoiriens de l’étranger à l’élection présidentielle ivoirienne ont été dévoilés en partie. Ils sont extrêmement irréguliers, mais le candidat du RDR, Alassane Ouattara, arrive pour l’instant en tête, suivi de celui du FPI, le président Laurent Gbagbo.

Mis à jour le 2 novembre 2010 à 12:50

Alassane Dramane Ouattara et Laurent Gbagbo. © Photos et montage J.A.

Les résultats du vote des Ivoiriens de l’étranger dans une quinzaine de pays (dont la France est absente) lors de l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre ont été dévoilés par la Commission électorale indépendante (CEI).

Très incomplets et peu représentatifs de la population ivoirienne dans son ensemble, leur forte irrégularité d’un pays à l’autre ne permet pas de donner une tendance générale. Seule constante de ces résultats, l’ancien président Henri Konan-Bédié n’arrive en tête dans aucun des quinze pays.

Résultats indisponibles pour la France

Aux États-Unis, où se trouve la seconde plus importante communauté d’Ivoiriens de l’étranger après celle de France, les résultats  dévoilés placent Alassane Dramane Outtara (ADO) largement en tête, avec 1513 voix sur 2423 suffrages exprimés (soit 62 %). Il y est suivi de Laurent Gbagbo (27 %) et Henri Konan-Bédié (9 %). Même ordre d’arrivée au Mali (1502 inscrits), au Gabon (981) et au Maroc (782), avec des écarts parfois encore plus nets entre ADO et Laurent Gbagbo.

En revanche, le président-candidat Laurent Gbagbo arrive en tête au Canada (1113 inscrits), au Ghana (859), en Belgique (708), en Suisse (440) ou encore en Afrique du Sud (393). Laurent Gbagbo et Alassane Dramane Ouattara sont au coude à coude dans la plupart des autres pays.

Pour la France, pays hôte d’une forte communauté ivoirienne, les résultats ne sont pas encore connus, l’organisation du scrutin ayant connu des difficultés.

L’addition des résultats connus donne 50,7 % à Alassane Dramane Ouattara, 33,6 % à Laurent Gbagbo et 12,3 % à Henri-Konan Bédié. Mais ces chiffres dévoilés ne portent donc que sur 13 679 inscrits sur un total de 5,7 millions, soit 0,2 % alors que la participation a atteint le taux historique de 80 %. Autant dire une goutte d’eau dans l’océan.

La CEI, sous pression pour communiquer les votes en Côte d’Ivoire au plus vite, pourrait les publier dans la journée de mardi.  L’organisme dispose d’un délai légal de trois jours après le vote pour annoncer les premiers résultats provisoires.