Archives

Reprise des discussions informelles à New York entre Rabat et le Polisario

| Par
Mohammed VI et Christopher Ross, le 25 octobre, au palais royal de Casablanca.

Mohammed VI et Christopher Ross, le 25 octobre, au palais royal de Casablanca. © AFP

Les 8 et 9 novembre dans la banlieue de New York aura lieu une première série de pourparlers ayant pour but la préparation de la reprise du dialogue direct entre Rabat et le Front Polisario.

La tournée fin octobre au Maghreb de Christopher Ross, l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, visait à préparer la reprise des négociations directes entre le Maroc et le Front Polisario.

Un pas de plus a été effectué dans cette voie, les dates d’une rencontre informelle ayant été fixées. Les représentants des deux parties antagonistes, qui se disputent depuis 1975 la souveraineté de l’ancienne colonie espagnole riche en phosphates, se rencontreront à nouveau sous l’égide de l’ONU les 8 et 9 novembre dans la banlieue de New York (vraisemblablement à Manhasset), en présence de représentants de l’Algérie et de la Mauritanie.

« Droit à l’autodétermination »

Les derniers pourparlers informels remontent à février. Ils s’étaient déroulés à Armonk, dans l’État de New York, et s’étaient conclus sur un désaccord. Comme les précédents qui avaient eu lieu en Autriche, en août 2009. Ils ont pour but d’amorce un nouveau round de négociations directes entre les parties, qui serait le cinquième depuis 2007.

« Il s’agira d’examiner les voies et moyens de surmonter l’impasse actuelle en vue de trouver une solution qui garantira le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui conformément aux résolutions de l’ONU », a indiqué Ahmed Boukhari, le responsable sahraoui auprès de l’ONU.

Selon lui, « la raison de cette impasse est due à la prétention du Maroc d’imposer au Sahara occidental sa proposition de l’autonomie comme seule base de solution au conflit ». Et d’ajouter que « le principe d’autodétermination requiert une consultation du peuple sahraoui sur son avenir y compris l’option de l’indépendance du territoire sahraoui ».

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte