Elections

Gbagbo-Ouattara : l’affiche du second tour de la présidentielle se dessine

| Par
Alassane Dramane Ouattara et Laurent Gbagbo, les deux finalistes probables de la présidentielle.

Alassane Dramane Ouattara et Laurent Gbagbo, les deux finalistes probables de la présidentielle. © Photos et montage J.A.

Selon de nouveaux résultats provisoires tombés dans l’après-midi et portant sur les deux tiers des suffrages exprimés, l’élection présidentielle se dirige vers un second tour inédit. Un duel sans concession devrait opposer Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara.

Evidemement, il n’y a encore aucune certitude mais un retournement de situation à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle paraît assez peu probable. Après une nouvelle série de résultats publiés par la Commission électorale indépendante (CEI) dans l’après-midi, il semble que Laurent Gbagbo du Front populaire ivoirien (FPI) et Alassane Dramane Ouattara du Rassemblement des républicains (RDR) s’affronteront lors d’un second tour dont la date est à confirmer. Le 28 novembre revient fréquemment dans les commentaires des observateurs politiques.

Après le dépouillement d’environ deux tiers des suffrages, dont une partie la nuit dernière, concernant 13 régions sur 19 et une partie de la diaspora, Laurent Gbagbo arrive donc en tête du premier tour avec près de 38 % des voix, suivi d’Alassane Ouattara (32 %). La CEI s’est engagée à proclamer les résultats provisoires complets dans la soirée.

Gbagbo creuse l’écart

Le candidat du FPI creuse donc l’écart avec son rival du RDR, en passant de 36,6 % à 37,7 % (1,13 million de voix sur 3 millions de suffrages exprimés). Le score de Ouattara, lui, s’effrite légèrement de 33,8 % à 32,3 % (960 000 voix). L’ex-chef de l’État Henri Konan Bédié, 76 ans, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), est quant à lui nettement devancé, ne réunissant pour l’instant que 27 % des suffrages (808 000 voix).

C’est dans le district d’Abidjan qui représente un tiers des quelque 5,7 millions d’inscrits que Gbagbo fait le plein avec près de 50 % des voix dans cinq « communes » dont les résultats sont connus : Yopougon, Attécoubé, le Plateau (administration et affaires), Cocody et le quartier résidentiel de Marcory.

Du côté de l’ONU, le Conseil de sécurité n’a relevé que des « irrégularités mineures ». Ce qui rend compliquée toute velléité de contestation que le PDCI pourrait avoir. (Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte