Elections

Compaoré réélu avec près de 81 % des voix

Le président burkinabè sortant Blaise Compaoré vote, le 21 novembre 2010. © AFP

Blaise Compaoré, qui faisait figure de favori, dans ce scrutin présidentiel burkinabè qui n’a pas battu des records de participation, a été largement réélu dès le premier tour.

Le président burkinabé Blaise Compaoré a été réélu avec près de 81 % des suffrages lors de l’élection présidentielle de dimanche, a-t-on appris mercredi 24 novembre. Ce score (80,98 % précisément), calculé à partir de résultats locaux provisoires, a été publié par le quotidien d’État Sidwaya. Les résultats officiels seront proclamés jeudi par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Ses principaux opposants ont d’ores et déjà rejeté les résultats de l’élection, avant même qu’ils ne soient rendus publics.

Hama Arba Diallo a obtenu 7,96 % des votes et Bénéwendé Stanislas Sankara, 5,52 %. Ils dénoncent, avec d’autres candidats malheureux à l’élection, de « graves irrégularités ».

Faible participation

Il aura suffit d’un seul tour à celui qui dirige le pays depuis 1987 pour être réélu, à l’âge de 59 ans, en remportant 1,3 million des suffrages exprimés. Le scrutin a cependant été marqué par une faible participation : sur les 16 millions de Burkinabè recensés, 3,2 millions d’électeurs étaient appelés à voter mais environ 48 % d’entre eux seulement se sont déplacés.

En 2005, lors du précédent scrutin présidentiel, il avait été réélu avec 80,35 % des voix pour 3,9 millions d’électeurs inscrits. (avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte