Diasporas

Biens mal acquis : enquête préliminaire à Paris contre Paul Biya

Le président camerounais Paul Biya avec Nicolas Sarkozy lors du défilé du 14 juillet 2010 à Pari

Le président camerounais Paul Biya avec Nicolas Sarkozy lors du défilé du 14 juillet 2010 à Pari © AFP

Alors qu’il souhaite se porter candidat à sa réélection lors d’un scrutin prévu avant octobre 2011, le président camerounais Paul Biya devra faire avec une publicité dont il se serait bien passé. Suite à une plainte le visant pour recel de détournement de fonds publics, une enquête préliminaire a été ouverte contre lui à Paris.

Les tracasseries judiciaires s’accumulent en France contre plusieurs chefs d’État africains. Après la décision de la Cour de cassation du 9 novembre dernier, qui permet à la plainte de Transparency Inernational contre le Gabonais Omar Bongo Ondimba – décédé en juin 2009 –, le Congolais Denis Sassou Nguesso et l’Équato-Guinéen Teodoro Obiang Nguema, de suivre son cours normal, c’est au tour du Camerounais Paul Biya de faire les « frais » de la justice française.

Mercredi 24 novembre, on a appris qu’une enquête préliminaire avait été ouverte la semaine dernière après le dépôt de plainte, le 2 novembre, de l’association l’Union pour une diaspora active, contre le président camerounais pour « recel de détournements de fonds publics ». Paul Biya est soupçonné par ses détracteurs de s’être constitué un patrimoine immobilier de « plusieurs centaines de millions d’euros » grâce à des détournements de fonds publics.

Alors qu’une plainte de même nature, émanant d’une autre association (le Conseil des Camerounais de la diaspora, CCD) avait été classée sans suite en février, pour cause d’immunité diplomatique de Biya, la procédure semble connaître un cours normal, du moins pour l’instant. L’enquête a été confiée aux policiers de l’Office central de la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF). Si elle progressait, les conséquences diplomatiques seraient inévitables… (Avec AFP)

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte