Économie

Guinée : Activa s’empare des assureurs Ugar et LGV

Depuis le 1er juillet 2013, le groupe d’assurances camerounais Activa est devenu l’actionnaire majoritaire des deux sociétés guinéennes Ugar et LGV.

Par
Mis à jour le 15 juillet 2013 à 11:10

Comme annoncé dans les colonnes de Jeune Afrique en mai, le groupe d’assurances camerounais Activa vient de concrétiser son implantation en Guinée, où il a racheté auprès d’une société commerciale de droit luxembourgeoise une part majoritaire (plus de 60%) dans deux assureurs locaux, Ugar et LGV. Avec 40 à 45% de parts de marché et un chiffre d’affaires de quelque 7 milliards de F CFA (13,7 millions de dollars), Ugar est le premier assureur en non-vie en Guinée. LGV, actif dans l’assurance-vie, est également numéro un sur son marché. Le solde du capital de chacune des entités se partage entre l’État guinéen et des privés locaux.

Lire aussi :

Cameroun : Activa lève des fonds
Richard Lowe : « Un réseau fédéré est plus solide qu’un réseau intégré »

Réseau Globus

Comme l’explique un cadre supérieur d’Activa joint au téléphone, « le groupe poursuit actuellement une politique d’expansion sur des marchés porteurs ». « Ces deux sociétés rejoignent ainsi le réseau Globus et sont désormais arrimées au standard du Groupe Activa », explique Richard Lowé dans un courrier adressé à ses clients. Ce réseau, fort de 37 membres, vise à proposer des produits standardisés dans toute l’Afrique selon une charte professionnelle commune.

En Guinée, Activa retrouve l’ivoirien NSIA, le groupe dirigé par Jean-Kacou Diagou. Colina, l’autre grand concurrent de la sous-région, prévoirait quant à lui de s’installer dans un avenir proche. Activa est également en train de finaliser son expansion en Sierra Leone, où il attend son agrément, pour une implantation ex-nihilo cette fois.