Politique

Soro remet la démission de son gouvernement à Ouattara

Le Premier ministre de Côte d'Ivoire Guillaume Soro. © AFP

Le Premier ministre ivoirien Guillaume Soro a reconnu Alassane Ouattara comme président, et indiqué qu'il allait lui remettre la démission de son gouvernement, alors que Laurent Gbagbo est sur le point d'être investi chef de l'Etat.

Le Premier ministre ivoirien Guillaume Soro a annoncé samedi qu’il reconnaissait Alassane Ouattara comme président, et qu’il allait lui remettre la démission de son gouvernement, alors que Laurent Gbagbo était sur le point d’être investi chef de l’Etat.

"Nous reconnaissons que M. Alassane Ouattara est le vainqueur de cette élection", a-t-il déclaré devant la presse à Abidjan.

"J’ai décidé d’aller lui rendre la démission de mon gouvernement et ma démission en tant que Premier ministre", a-t-il ajouté.

M. Soro a jugé "injuste et inacceptable" la décision du Conseil constitutionnel de proclamer M. Gbagbo vainqueur en invalidant les résultats de la commission électorale qui donnaient son rival en tête.

"Notre position est de soutenir la proclamation faite par la Commission électorale indépendante et la "certification" faite par les Nations unies", a-t-il ajouté.

Chef de l’ex-rébellion des Forces nouvelles (FN) qui contrôle le nord du pays depuis le putsch manqué de 2002, M. Soro était devenu en 2007 Premier ministre de Laurent Gbagbo après avoir conclu avec lui l’accord de paix de Ouagadougou.

M. Gbagbo devait être investi président à la mi-journée lors d’une cérémonie au palais présidentiel à Abidjan.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte