Politique
Afrique : la bombe WikiLeaks

Cet article est issu du dossier

Afrique : la bombe WikiLeaks

Voir tout le sommaire
Politique

Afrique : la bombe WikiLeaks

Chaque jour, le site de Julian Assange met en ligne – et livre en pâture à l’opinion – de nouveaux extraits de la correspondance diplomatique des États-Unis. Aucun pays, aucun dirigeant n’est épargné. Zoom sur le continent.

Mis à jour le 13 décembre 2010 à 15:06

Julian Assange, porte-parole du site internet, dérange : il a été arrêté à Londres, le 7 déce © Maxime Pierdet/JA

 

 

 

 

 

Pointer le curseur sur un pays ou une zone de pour faire apparaître le titre de l’article.