Archives

Alstom livre la première section du tramway d’Alger

Le géant français de l’électrotechnique Alstom a annoncé avoir livré le premier tronçon du tramway d’Alger. Celui-ci devrait être mis en service en 2011.

Mis à jour le 20 décembre 2010 à 18:33

« Alstom et ETRHB, son partenaire au sein du groupement Mediterrail, viennent livrer à l’EMA (Entreprise du métro d’Alger) la première section de la ligne de tramway d’Alger », a indiqué Alstom dans un communiqué. Ce tronçon relie le quartier de Cinq Maisons à celui de Bordj El Kiffan dans la banlieue est d’Alger, sur 8,7 km. Il devrait être mis en service au printemps 2011, avec près de deux ans de retard.

Le ministre des transports Amar Tou a effectué lundi une visite sur les lieux, a précisé le groupe français. « Les dispositions pour l’exploitation sont déjà prises, les équipes de gestion sont en formation et les conducteurs sont sélectionnés pour la mise en service commerciale de ce premier tronçon prévue » début avril, a-t-il déclaré, cité par l’agence de presse APS.

Projet de 356 millions d’euros

A terme, la ligne doit s’étendre sur 23 km avec 38 stations, selon la même source. Sa construction a été confiée en 2006 au consortium Mediterrail qui associe Alstom aux sociétés italienne Todini et algérienne ETRHB pour le génie civil. Montant du projet : 356 millions d’euros.

Ce projet fait partie du programme du gouvernement algérien visant à répondre à la demande croissante en transport public et réduire les embouteillages dans la capitale. Des travaux sont également en cours pour la réalisation de rames de tramway à Oran (430 km à l’est de la capitale) et Constantine (430 km au sud-ouest d’Alger). (Avec AFP)