Défense

Alpha Condé peaufine la composition de son gouvernement

| Par
Le président guinéen Alpha Condé lors de son investiture le 21 décembre 2010 à Conakry.

Le président guinéen Alpha Condé lors de son investiture le 21 décembre 2010 à Conakry. © AFP

Le président guinéen Alpha Condé a terminé la constitution de son gouvernement. Il a notamment désigné les titulaires de la Défense (qu’il codirige) et de la Justice.

Le premier président démocratiquement élu de Guinée, Alpha Condé, vient d’apporter la touche finale à son gouvernement. Il a nommé son ministre de la Justice et un ministre délégué pour l’aider à diriger le portefeuille de la Défense nationale, qu’il s’est attribué.

Il a donc nommé mardi 4 janvier les deux derniers membres de son cabinet, qui sont aussi deux de ses anciens avocats, Me Christian Sow à la Justice et Me Abdoul Kabèlè Camara pour la Défense.

Ce dernier a auparavant occupé le ministère des Affaires étrangères (2007-2008) dans le gouvernement de Lansana Kouyaté, sous le régime du défunt général-président Lansana Conté. En 2010, il était ministre conseiller au cabinet du président de la transition, le général Sékouba Konaté.

Avec Me Sow, il a organisé la défense d’Alpha Condé alors que celui-ci était opposant au régime, lors de son arrestation après la présidentielle de 1998. Condamné à cinq années de prison en 2000 pour « atteinte à l’autorité de l’État et à l’intégrité du territoire national », Alpha Condé a finalement été gracié en 2001 sous la pression internationale.

Stratégique ministère des Mines

Au total, le gouvernement dirigé par Mohamed Saïd Fofana comprend 30 ministres et sept ministres délégués. Le ministère des Mines et de la géologie (un secteur hautement stratégique en Guinée), a été confié à Mohamed Lamine Fofana, un des conseillers auprès du Premier ministre de la transition Jean-Marie Doré. Il sera notamment chargé de redonner de la transparence aux négociations avec les sociétés étrangères, attirées par les ressources de bauxite, de fer, d’or et de diamant.

Le président Alpha Condé a par ailleurs confirmé dans ses fonctions le secrétaire général du gouvernement de transition, Sékou Kissi Camara.

Quant à Koutoubou Moustapha Sanoh, nommé ministre de la Coopération, il est l’ancien secrétaire général des Affaires religieuses du gouvernement nommé par la junte militaire en 2008.
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer