Politique

Nouveaux affrontements à Alger, Oran et Annaba

Scène de violences à Oran, le 6 janvier 2011. © AFP

Les violences continuent en Algérie, où après la prière du vendredi, des affrontements ont éclaté à Alger, Oran et Annaba entre des groupes de jeunes et les forces de l’ordre.

D’un côté, pneus enflammés, jets de pierres et de bouteilles en verre. De l’autre, coups de matraques, grenades lacrymogènes et canons à eau… Après la prière du vendredi, les affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont repris à Alger, dans le quartier populaire de Belouizdad (Belcourt), tandis que des incidents similaires éclataient à Annaba, dans l’est de l’Algérie.

Épargnée jusqu’à présent par la contestation qui a touché une dizaine de départements, la ville d’Annaba a été le théâtre de violents affrontement dans le quartier populaire dit « gazomètre ». Les incidents ont commencé vers 15 heures locales(14 heures GMT) quand des centaines de jeunes se sont mis à lancer des pierres contre les policiers déployés depuis la veille, en particulier autour des bureaux de la wilaya (département).

Une jeunesse sans perspective

À Oran (Ouest), où plusieurs édifices publics avaient été saccagés mercredi soir, les échauffourées ont repris vendredi après-midi dans la quartier du Petit-Lac, à quelque 2 km de la ville. Des dizaines de jeunes ont attaqué avec des pierres des policiers qui ont riposté avec des grenades lacrymogènes. La contestation s’est également propagée à certains quartiers de Tébessa, ville de l’est proche de la frontière tunisienne.

Les moins de 30 ans constituent 75 % des 35,6 millions d’Algériens. Depuis plus d’une semaine, des jeunes dénoncent un peu partout dans le pays les passe-droits, la corruption et ce qu’ils appellent leur « mal-vivre », un terme recouvrant le chômage (qui touche plus de 20 % des jeunes), le manque de logements, mais aussi la cherté de la vie. Les produits de première nécessité ont récemment augmenté de 20 à 30 %. (Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte