Politique

Ambiance de fin de règne pour Ben Ali, après 23 ans de pouvoir en Tunisie

| Par
Zine el-Abidine Ben Ali, en juillet 2007.

Zine el-Abidine Ben Ali, en juillet 2007. © AFP

Défections en série au sein du RCD, le parti présidentiel, armée déployée, état d’urgence instauré et tentative de fuite en France de la famille du gendre du président Ben Ali… La fin de règne approche vraisemblablement pour le chef de l’État tunisien, au pouvoir depuis 23 ans.

La fin de règne du président Zine el-Abidine Ben Ali semble approcher à grand pas, après 23 ans de pouvoir. Celui-ci a décidé de dissoudre le gouvernement et a annoncé des élections législatives anticipées d’ici à six mois. Un gouvernement d’union nationale doit être formé par le Premier ministre Mohammed Ghannouchi qui est reconduit. Mais il aura du mal à le faire. L’armée est déployée partout en Tunisie où l’état d’urgence vient d’être proclamé sur l’ensemble du territoire. Un couvre-feu a également été instauré de 17heures à 7 heures du matin.

De fait, l’armée serait en train de faire pression pour que le président Ben Ali quitte définitivement le pouvoir dès aujourd’hui. Signe que sa fin de règne approche, la famille du gendre de Ben Ali, Belhassen Trabelsi, a tenté de fuir la Tunisie. Elle a voulu prendre un avion à destination de Lyon, en France mais un commandant de bord de Tunisair a refusé de les embarquer. Des centaines de pilleurs s’en prennent depuis quelques heures aux nombreux domiciles de cette famille richissime. Par ailleurs, le parti au pouvoir, le Rassemblement Constitutionnel démocratique (RCD) ne cesse d’enregistrer des défections de la part de ses militants mais aussi de nombreux cadres.
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte