Politique

Des coups de feu entendus à Tunis

| Par
Un soldat tunisien posté près du palais gouvernemental à Tunis, le 5 février 2011.

Un soldat tunisien posté près du palais gouvernemental à Tunis, le 5 février 2011. © AFP

Plusieurs témoins affirment avoir entendu des coups de feu dans le centre de Tunis ce mardi. Leurs auteurs sont encore inconnus.

Pour la première fois depuis deux semaines, la violence par balles est de retour à Tunis.

Selon l’agence de presse Reuters, qui cite plusieurs témoins, des tirs venus d’une rue proche de l’avenue Bourguiba (centre de Tunis) ont été entendus mardi. Aucun d’eux n’a toutefois pu identifier les auteurs.

L’un des témoins, qui disait avoir entendu des « coups de feu sporadiques », était interrogé par l’agence britannique alors qu’il se trouvait près de l’hôtel de ville.

La sécurité semblait s’améliorer en Tunisie, plus de trois semaines après la chute de Zine el-Abidine Ben Ali. Mais en fin de semaine dernière, des violences ont causé la mort d’au moins cinq personnes dans plusieurs villes de province, et notamment au Kef (nord-ouest), à Kébili (sud) et à Gafsa (centre-ouest).

Le gouvernement de transition venait pourtant d’alléger le couvre-feu

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer