Diplomatie

Les États-Unis reconnaissent l’ambassadeur de Côte d’Ivoire nommé par Ouattara

| Par Jeune Afrique
Alassane Ouattara (D) et son premier ministre Guillaume Soro à Abidjan le 17 janvier 2011.

Alassane Ouattara (D) et son premier ministre Guillaume Soro à Abidjan le 17 janvier 2011. © AFP

Le secrétariat d’État américain ne reconnaît plus l’ambassadeur nommé par Laurent Gbagbo. Le nouveau diplomate ivoirien en poste à Washington, Daouda Diabaté, a vu ses lettres de créance acceptées vendredi.

Même si elle était attendue, c’est une nouvelle victoire diplomatique pour Alassane Ouattara. Son ambassadeur a été officiellement reconnu par les États-Unis, vendredi 9 février. Le secrétaire d’État adjoint, James Steinberg, "a accepté aujourd’hui (vendredi, NDLR) les lettres de créance du nouvel ambassadeur de Côte d’Ivoire désigné par le président Ouattara", a dit Philip Crowley sur son compte Twitter. Avant de préciser que le nom du diplomate était Daouda Diabaté.

Résistance du camp Gbagbo

Se pose désormais la question de la passation du pouvoir, qui n’ira vraisemblablement pas sans résistance du camp de Laurent Gbagbo, comme cela a été le cas en France, avec la mise à sac de la résidence de l’ambassadeur par des partisans du président sortant.

Une porte-parole de l’ambassade de Côte d’Ivoire à Washington, Cynthia Guibi, a ainsi indiqué à l’AFP que l’ex-ambassadeur ivoirien aux États-Unis, Charles Yao Koffi, nommé par Laurent Gbagbo, était toujours "en poste". "Alassane Outtara n’est pas le président de la Côte d’Ivoire", a-t-elle martelé. En tout cas une chose est sûre : Yao Koffi n’est plus ambassadeur pour les Américains, et la crise ivoirienne continue. (Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte