Société

Ben Ali dans le coma à la suite d’un AVC

Le président déchu Zine el-Abidine Ben Ali, réfugié en Arabie saoudite depuis son départ de Tunisie, est dans le coma après un accident vasculaire cérébral. L’ex-dictateur serait dans un état critique.

Mis à jour le 17 février 2011 à 11:19

Zine el-Abidine Ben Ali s’est réfugié en Arabie saoudite. © AFP

L’ex-président déchu tunisien Zine el-Abidine Ben Ali, 74 ans, est plongé dans le coma  depuis deux jours dans un hôpital de Djeddah suite à un AVC (accident vasculaire cérébral), a confirmé jeudi 17 février à l’AFP un proche de sa famille contacté dans un pays du Golfe. « Il a eu un AVC, il est dans un état grave », a ajouté cette source.

Affaibli par la révolution tunisienne, qui l’a contraint à quitter le pouvoir après un mois de pression populaire, l’ancien chef d’État était arrivé en mauvaise santé en Arabie saoudite. Le président déchu et sa famille y ont fui le 14 janvier, après 23 ans de pouvoir sans partage.

Le gouvernement intérimaire tunisien n’a pas souhaité « ni confirmer, ni démentir » ces informations. Une source proche du gouvernement a indiqué que « les informations [étaient] concordantes ».

Nicolas Beau, journaliste français spécialiste du Maghreb qui a interrogé plusieurs sources à Tunis, avait annoncé l’information dès jeudi matin sur son blog. L’ancien président tunisien « vient d’être victime d’une attaque cérébrale et transporté d’urgence à l’hôpital de Djeddah ». Il y serait inscrit sous une fausse identité, pour raisons de sécurité, affirmait-il.

Peu après, un diplomate en fonction dans un pays du Proche-Orient et cité par JSS News (un webzine d’opinion israélien) puis repris par le site d’information lemonde.fr, indiquait que Ben Ali serait plongé dans le coma depuis le 15 février après-midi. « Son état est critique, mais les meilleurs médecins du royaume ont été envoyés en urgence », affirmait ce matin JSS News.