Politique

Côte d’Ivoire : Bloléquin tombe aux mains des forces pro-Ouattara

Défilé des Forces armées des forces nouvelles (FAFN), à Abidjan, en 2007. © Kambou Sia / AFP

Les Forces nouvelles alliées à Alassane Ouattara sont entrées lundi dans la ville de Bloléquin après de violents combats. En un mois, c’est la quatrième ville prise aux forces pro-Gbagbo dans l’Ouest.

Alors que l’armée pro-Gbagbo recrute à Abidjan (sous la férule de Philippe Mangou), dans l’Ouest, les forces pro-Ouattara avance. Après avoir pris quatre villes au camp du président sortant en un mois, l’ex-rébellion des Forces nouvelles (FN) a conquis Bloléquin dans la nuit de dimanche à lundi.

« Les rebelles sont entrés à 4 heures [locales et GMT] à Bloléquin après d’intenses combats », a indiqué un milicien combattant avec les soldats des Forces de défense et de sécurité (FDS), fidèles à Laurent Gbagbo.

Ratissage en cours

« Nous avons été attaqués à Doké [localité à une dizaine de km à l’ouest] avant-hier [samedi], nous les avons repoussés jusqu’à Bloléquin et actuellement nous avons pris Bloléquin et sommes en train de faire le ratissage », a confirmé le porte-parole militaire des FN, Seydou Ouattara.

Avec la prise de Bloléquin, les forces pro-Ouattara sont désormais à environ 80 km de la ville de Duékoué, important carrefour menant à l’est vers la capitale politique de la Côte d’Ivoire Yamoussoukro, et au sud vers le port de San Pedro, plus grand port d’exportation de cacao au monde. (Avec AFP)

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte