Économie

La Libye se connecte au reste du Maghreb

Un service maritime et terrestre va être mis en place à partir du 5 septembre pour connecter les ports de Tanger Med, au Maroc, et de la Goulette, en Tunisie, avec la Libye.

Mis à jour le 16 juillet 2013 à 15:55

La Libye se reconnecte au reste du Maghreb. À partir du 5 septembre, une ligne maritime doit relier les ports de Tanger Med et de la Goulette, au Maroc et en Tunisie, à la Libye. Les deux interfaces portuaires seront connectées deux fois par semaine pendant qu’un service de transport routier assurera le transport des marchandises entre le port tunisien et la Libye. « Cette connexion mettra pour la première fois le marché libyen à trois jours du Maroc contre plus de trois semaines auparavant », apprécie Hassan Sentissi, président de l’association marocaine des exportateurs (Asmex).

Lire aussi :

Renault revient en Libye
Younes Zrikem, Association marocaine des exportateurs (Asmex)
Maroc : Tanger Med 2 contre vents et marées

Matériels roulants et agricoles

Ce service sera dans un premier temps spécialisé dans le transport de matériels roulants et agricoles. Les remorques seront chargées à Tanger puis débarquées à la Goulette pour être ensuite tractées vers la Libye. Le navire, de type roulier, sera fourni par l’armateur Fret Cetam, enregistré à Paris.

Cette connexion fait suite à la signature en juin dernier, d’un mémorandum d’entente entre le Maroc et la Libye dans les domaines de la gestion des infrastructures industrielles, de la création de zones franches et dans la promotion des investissements.

D’après l’Asmex, les échanges commerciaux entre les deux pays ont triplé ces deux dernières années, pour représenter 902 millions de dirhams (100 millions de dollars) en 2012. Le Maroc importe de Libye principalement des hydrocarbures, du soufre, de l’ammoniaque ainsi que des lubrifiants industriels. Dans l’autre sens, les trafics portent essentiellement sur des câbles électriques, de l’acier laminé, des produits de la pêche, du thé et du café.