Politique

Mali : Modibo Sidibé et son gouvernement limogés par ATT

| Par Jeune Afrique
Potentiel successeur d'ATT, Modibo Sidibé était très critiqué dans le marigot politique malien.

Potentiel successeur d'ATT, Modibo Sidibé était très critiqué dans le marigot politique malien. © AFP

Attendu depuis plusieurs mois, un vaste remaniement gouvernemental est à l’œuvre au Mali. Le président Amadou Toumani Touré a annoncé ce matin aux membres du gouvernement qu’ils étaient remerciés.

Modibo Sidibé n’est plus le Premier ministre du Mali depuis ce mercredi. Dans la matinée, au cours du Conseil des ministres, le président Amadou Toumani Touré a signifié à tous les membres du gouvernement qu’ils étaient limogés. Il n’a pas encore indiqué la formation du prochain cabinet.

Nommé en septembre 2007 à l’entame du second mandat d’ATT, Modibo Sidibé possède un riche parcours. Cet inspecteur général de police formé en France à Aix-en-Provence, avait été secrétaire général de la Présidence de 2002 à sa nomination à la Primature. Auparavant, il a occupé, pendant dix ans, les postes de ministre de la Santé puis des Affaires étrangères dans les gouvernements successifs d’Alpha Oumar Konaré, entre 1992 et 2002. Depuis plusieurs mois, les rumeurs d’un remaniement avec le départ possible de Modibo Sidibé se faisaient insistantes à Bamako.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte