Politique

L’ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé est mort

Ange-Félix Patassé en campagne, le 20 janvier 2011. © AFP

L’ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé est mort mardi à l’hôpital de Douala (Cameroun) à l’âge de 74 ans, a annoncé son porte-parole.

Ange-Félix Patassé est décédé mardi à l’hôpital à Douala a annoncé son porte-parole, Guy-Simplice Kodégué.

Il a été président de la Centrafrique entre 1993 et 2003, année au cours de laquelle il a été renversé lors d’un coup d’État mené par l’actuel président, François Bozizé.

Ange-Felix Patassé avait été hospitalisé début mars à Bangui pour une « fièvre typhoïde » associée à des problèmes de diabète.

Il avait depuis exprimé le souhait de quitter la Centrafrique pour pouvoir passer des examens médicaux. À deux reprises courant mars, l’autorisation lui avait été refusée au dernier moment.

Ange-Félix Patassé avait finalement réussi à embarquer pour un vol à destination de Malabo, via Douala au Cameroun, où il est décédé, selon son porte-parole.

Après la présidentielle de janvier remportée avec 64,37 % des voix au premier tour par M. Bozizé lors d’une élection groupée avec des législatives, M. Patassé (21,41 %) avait créé avec deux autres opposants malheureux le Front pour l’annulation et la reprise des élections (Fare-2011). Cette plate-forme de l’opposition avait appelé au boycott du deuxième tour des élections législatives du 27 mars et refuse de reconnaître les résultats des élections groupées, accusant le pouvoir de fraudes. (avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte