Archives

Maroc : un investissement de 6 milliards d’euros dans l’énergie électrique

42 % de la puissance électrique de sources renouvelables en 2020. © AFP

En investissant 6 milliards dans le secteur de l’électricité, le Maroc montre son engagement dans le développement des énergies renouvelables. Et sa volonté de rompre avec sa dépendance énergétique.

La somme est astronomique, mais à la hauteur de l’enjeu : dépendant à 97 % de l’extérieur pour son approvisionnement énergétique, le Maroc compte investir plus de 6 milliards d’euros dans le secteur de l’énergie électrique. Le pays vise à augmenter sa production d’électricité de 3 640 mégawatts d’ici la fin 2015, avec, en ligne de fond, un objectif : celui de développer les énergies propres, comme le solaire et l’éolien. Il s’agit d’une priorité de la stratégie nationale énergétique du royaume, a déclaré Amina Benkhadra, la ministre de l’Énergie et des Mines, lors de la 2e édition des Assises de l’énergie qui se tenaient à Oujda les 30 et 31 mai. La ministre a ainsi affirmé que, grâce aux projets de grande ampleur présentés lors de ce sommet, 42 % de la puissance électrique totale installée au Maroc sera issue de sources renouvelables en 2020.

Promesse d’emplois verts

Le programme éolien doit notamment permettre au pays de produire jusqu’à 2 000 mégawatts, tout comme l’énergie solaire. Un secteur qui génèrerait aussi de l’emploi, 50 000 embauches directes, dont 12 000 pour les seules énergies propres.

Au total, sept conventions ont été signées lors de ces assises, dont la cérémonie d’ouverture était présidée lundi par le roi Mohammed VI. Outre la production d’énergie, des accords concernant la construction d’habitats respectueux de l’environnement ou encore le développement de la recherche et de la formation dans le domaine de l’energie propre ont été conclus. Autre objectif visé, le renforcement du réseau de transport électrique, avec la mise en place de 5 500 km de lignes nouvelles. 

Mme Benkhadra a également affirmé sa volonté de mener à bien les négociations pour la mise en place de l’article 9 de la directive européenne, qui permettrait au Maroc d’exporter son énergie renouvelable vers les pays de l’Union européenne. (avec AFP)
 

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte