Politique

Rapt du Novotel d’Abidjan : deux corps en cours d’identification

Mis à jour le 2 juin 2011 à 09:27

Deux corps ont été retrouvés mardi dans la lagune. Mais rien ne permet de dire pour l’instant s’il s’agit des dépouilles de certains des quatre expatriés enlevés au Novotel d’Abidjan le 4 avril dernier.

L’information a d’abord été donnée par la radio française Europe 1 : les corps des deux Français enlevés le 4 avril par des hommes en armes au Novotel d’Abidjan avec deux autres étrangers – un Béninois et un Malaisien – auraient été retrouvés. Précision du Quai d’Orsay : « Rien ne nous permet d’affirmer ou de confirmer que ce sont les corps de nos compatriotes enlevés à Abidjan. Des analyses d’identification sont en cours à Abidjan », a déclaré mercredi soir le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero. « Une instruction judiciaire est ouverte » sur ce dossier, a-t-il rappelé.

Les deux corps en question ont été retrouvés mardi dans la lagune près d’Abidjan, indique une source proche du dossier. Les deux Français enlevés sont le directeur de l’hôtel Novotel d’Abidjan, Stéphane Frantz di Rippel, et Yves Lambelin, président de Sifca, première entreprise privée de Côte d’Ivoire dont Jean-Louis Billon est l’actionnaire principal.

Ils ont été kidnappés avec un Malaisien, Chelliah Pandian, directeur général de Sania, filiale du groupe Sifca, et un Béninois, Raoul Adeossi, assistant de M. Lambelin. Selon l’enquête menée en Côte d’Ivoire, leur piste s’arrêterait « aux portes de la présidence » qu’occupait Laurent Gbagbo, a déclaré le nouveau président Alassane Ouattara, dimanche dernier. (avec AFP)