Politique

Libye : la CPI soupçonne Kadhafi d’avoir commandité des viols en zone rebelle

Mouammar Kaddafi est accusé d'avoir ordonné des viols massifs.

Mouammar Kaddafi est accusé d'avoir ordonné des viols massifs. © AFP

Le procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, a affirmé détenir des preuves que Mouammar Kadhafi avait organisé des campagnes de viols. Et même qu’il avait fait distribuer à ses soldats du Viagra pour les stimuler sexuellement.

Le procureur de la CPI Luis Moreno-Ocampo s’interroge. Au vu de nouveaux éléments en sa possession, il pourrait requérir un nouveau chef d’accusation contre le « Guide » libyen. « Les enquêteurs ont des preuves que le dirigeant Mouammar Kadhafi a ordonné des viols en série et fait distribuer pour cela des stimulants sexuels de type Viagra à ses soldats », a-t-il déclaré mercredi.

« Aujourd’hui nous confirmons qu’il y a eu une politique de viols en Libye », a ajouté Luis Moreno-Ocampo, qui attend par ailleurs une prochaine décision des juges de la CPI sur sa demande de qualification de crimes contre l’humanité des actes commis sous les ordres du « Guide » libyen.

Centaines de viols

« Maintenant nous recevons des informations sur le fait que Kadhafi a décidé lui-même de ces viols et c’est nouveau », a assuré Moreno-Ocampo qui indique avoir été informé de centaines de viols dans certaines zones de Libye.

« Nous avions des doutes au début mais maintenant nous sommes convaincus qu’il [Kadhafi, NDLR] a décidé de punir en utilisant les viols », a encore affirmé le procureur. « Le viol est une nouvelle forme de répression », a conclu Moreno-Ocampo. (Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte