Banque

Nigeria : Boko Haram multiplie les attentats

Des policiers examinent la carcasse d'un véhicule, après un attentat à la bombe, le 16 juin. © AFP

La secte islamiste radicale Boko Haram aurait commis deux nouvelles attaques à Kankara (nord). Bilan : au moins sept morts. Des attentats qui endeuillent un peu plus le Nigeria, cible de plusieurs actes terroristes depuis fin mai.

La période des attentats n’est visiblement pas près de se terminer au Nigeria. Lundi, un poste de police et une banque de Kankara (État de Katsina, nord), ont été la cible d’attaques simultanées causant la mort de sept personnes, selon des témoins. Cinq policiers seraient au nombre des victimes.

Selon un habitant joint au téléphone depuis Kano (Nord), les auteurs de cette attaque étaient partagés en deux groupes. Au nombre de dix et armés de pistolets, de fusil d’assaut AK-47 et de bombes, ils auraient libéré des détenus avant de faire exploser le poste de police. Après avoir également dévalisé la banque, les assaillants ont pris la fuite avec des armes et des munitions volées à la police.

Barbes et djellabas

Les auteurs de cette attaque appartiendraient à la secte islamiste Boko Haram. « Ils portaient des barbes, étaient vêtus de vêtements longs et criaient "Allah Akbar" [Dieu est grand], les signes distinctifs de la secte Boko Haram », ont indiqué plusieurs témoins. Se réclamant des talibans afghans, ce groupe est à l’origine d’une insurrection violente, lancée en 2009.

L’attentat de Kankara endeuille un peu plus le Nigeria, déjà touché ces dernières semaines par une dizaine d’autres attentats revendiqués par les djihadistes de Boko Haram. Pour rappel, le 16 juin, au moins deux personnes ont été tuées lors de l’explosion du QG de la police nationale dans la capitale du pays, Abuja. Le 30 mai, trois explosions ont touché les villes de Zaria (État de Kaduna) et de Maiduguri (État de Borno). Enfin, le dimanche 29 mai, dix personnes ont été tuées et 20 autres blessées dans l’explosion de trois bombes artisanales sur la base militaire de Bauchi (État éponyme). (avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte