Politique

La justice ivoirienne émet un mandat d’arrêt international contre Blé Goudé

Charles Blé Goudé.

Charles Blé Goudé. © Vincent Fournier/J.A.

L’ancien chef des Jeunes patriotes et fidèle de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé, est visé par un mandat d’arrêt international émis par la justice ivoirienne ce vendredi. Ahoua Don Mello, l’ex-porte-parole du gouvernement, est aussi recherché de même que deux autres anciens responsables ivoiriens.

Mis à jour à 16h41

Dans une interview à Jeune Afrique début juin, Charles Blé Goudé faisait part de son intention de revenir en Côte d’Ivoire « dès que les conditions sécuritaires seront réunies ».

C’est aussi ce que souhaite de la justice ivoirienne, mais celle-ci ne veut pas lui laisser le choix du timing de son retour. Le procureur d’Abidjan Simplice Kouadio Koffi, a en effet annoncé l’émission d’un mandat d’arrêt international le concernant ce vendredi. L’ancien porte-parole du gouvernement sous Laurent Gbagbo, Ahoua Don Mello, est également frappé par la même mesure.

"Le juge sait où ces personnes se trouvent"

L’ex-ministre de l’Industrie Philippe Attey et l’ancien ambassadeur de Côte d’Ivoire en Israël, Raymond Koudou Kessié, sont également visés.

« Le juge d’instruction sait très bien où ces personnes se trouvent », a assuré Simplice Kouadio Koffi, sans plus de précision.

Charles Blé Goudé avait fui la Côte d’Ivoire pendant la crise postélectorale ivoirienne à une date inconnue. Il a notamment passé une dizaine de jours au Bénin, d’où il s’est rendu au Ghana en voiture. On ignore pour l’heure s’il s’y trouve toujours…

"Vol aggravé, détournement de deniers publics et pillages"

Les personnes visées par des mandats d’arrêt sont recherchées dans le cadre de l’information judiciaire ouverte pour « vol aggravé, détournement de deniers publics, pillages, concussion et atteinte à l’économie publique ».

Dès le 25 juin, l’intention des autorités judiciaires ivoiriennes d’émettre ces mandats d’arrêt avait été dévoilée par jeuneafrique.com.

Lundi dernier, la justice ivoirienne avait déjà accéléré ses procédures en mettant en examen 15 membres du camp Gbagbo. (avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte