Société

Air Algérie : fin de la grève et reprise des vols

Par
Mis à jour le 15 juillet 2011 à 10:17

Après quatre jours, les personnels navigants commerciaux (PNC) de la compagnie nationale Air Algérie (hôtesses, stewards et chefs de cabines), ont mis fin à leur grève.

Des incidents dans les aéroports et l’image dégradée du pays ont visiblement convaincu les grévistes de stopper le mouvement, contre la garantie de l’ouverture de pourparlers sérieux à partir du 17 juillet. Pas sûr que l’issue trouvée satisfasse les grévistes, ni une compagnie dont l’image a été ternie par une gestion de crise laborieuse.

"Sauver l’honneur du pays"

Le chaos a régné dans les 32 aéroports du pays, où seulement 30% des vols ont été assurés. En France et ailleurs en Europe, des milliers de voyageurs ont été bloqués. « C’est pour les Algériens, qui ont souffert et pour sauver l’honneur du pays à l’étranger que nous avons mis fin à cette situation » nous confiait Karim Hanoudj, un des représentants des PNC, à l’issue des négociations, le 14 juillet.

Confusion

Après un retour au travail du personnel navigant jeudi soir, les vols de la compagnie ont repris dans la confusion ce vendredi matin. Des policiers ont été dépêchés pour organiser la file de plusieurs centaines de personnes en attente du premier vol, prévu à 9 heures, à destination d’Alger.

Interrogés par l’AFP, des passagers témoignent : « J’ai passé la nuit ici, j’attends un vol pour Oran », expliquait Samira, accompagnée de son bébé de deux mois et son fils de 4 ans. Si la jeune femme se dit « soulagée », elle reconnaît être « perturbée » et « fatiguée » par cette attente. Un autre passager ne cache pas son agacement quant à la confusion qui règne depuis la reprise des vols : « Il n’y a pas de raison de faire passer les gens d’hier avant ceux d’aujourd’hui, c’est mal organisé. »

Un membre du personnel navigant tente de rassurer les impatients en assurant que « tout le monde partira aujourd’hui, je ne sais pas à quelle heure, mais tout le monde partira ». Selon des sources aéroportuaires, neuf vols seront assurés ce vendredi par Air Algérie.

La grève des personnels navigants d’Air Algérie a débuté il y a quatre jours et a pris fin jeudi soir. Les revendications concernaient les augmentations salariales et le statut des 900 stewards et hôtesses de l’air de la compagnie.

__

Constance Desloire, envoyée spéciale à Alger avec la rédaction de jeuneafrique.com.