Politique

L’Afrique du Sud a célébré avec ferveur le « Mandela Day »

| Par Jeune Afrique
Mandela entouré par sa famille, à la veille de son 93e anniversaire, le 17 juillet 2011 à Qunu.

Mandela entouré par sa famille, à la veille de son 93e anniversaire, le 17 juillet 2011 à Qunu. © AFP

L’Afrique du Sud a fêté lundi le 93e anniversaire de Nelson Mandela. Dans les écoles, les enfants ont chanté en son honneur tandis que nombre d’hommes politiques et d’anonymes ont multiplié les bonnes actions en hommage à son engagement politique pour la paix et une nation multiraciale.

Pour honorer Nelson Mandela, qui fêtait lundi ses 93 ans, c’est toute la nation arc-en-ciel qui a multiplié les hommages envers le premier président sud-africain de l’ère post-apartheid.

Dans toutes les écoles du pays, à précisément 8 heures 05 (6 heures 05 GMT), plus de 12 millions d’enfants ont ainsi chanté un « joyeux anniversaire » spécial, africanisé pour l’occasion. Radios et télévisions retransmettaient la chanson, que tous les habitants du pays étaient invités à reprendre en chœur.

À l’initiative de la fondation de Madiba, le 18 juillet est devenu le « Mandela Day », une journée désormais reconnue par l’ONU comme un appel mondial à consacrer 67 minutes de son temps à aider ses semblables. Un chiffre correspondant aux années consacrées par le grand homme à son combat politique pour une Afrique du Sud libre et tolérante.

Dans le cadre d’opérations souvent parrainées par les médias ou des syndicats, les Sud-Africains étaient ainsi appelés à nettoyer ou repeindre écoles, orphelinats et hospices, à réparer des cabanes délabrées dans les bidonvilles, à distribuer des colis aux plus démunis, à donner leur sang, etc.

Hommages de Zuma, Ban Ki-moon et Obama

Le président Jacob Zuma s’est lui aussi fendu d’un hommage circonstancié. « Comme premier président d’une société libre et démocratique en Afrique du Sud, il a posé les bases d’une société véritablement non-raciale, non-sexiste, démocratique et prospère », a-t-il souligné dans son message de vœux, concluant par un retentissant « joyeux anniversaire, Madiba. Nous t’aimons ! »

« Chacun se souvient d’une figure inspiratrice qui a joué un rôle important dans sa vie. Nelson Mandela a joué un rôle de modèle pour d’innombrables personnes dans le monde. (…) La meilleure manière de remercier Nelson Mandela pour son travail, c’est en agissant ensemble pour les autres et inspirer le changement », a déclaré le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon dans un communiqué.

Barack Obama a, lui aussi adressé, un message à Madiba. « L’héritage de Mandela incarne la sagesse, la force et la grâce, et pour l’anniversaire de sa naissance, nous saluons l’exemple de sa vie. (…) Au nom du peuple des États-Unis, nous félicitons Nelson Mandela, et honorons sa vision pour un monde meilleur », a déclaré le président américain.

Président de 1994 à 1999, Madiba s’est retiré de la vie politique en 2004. Sa santé étant devenue fragile, il se fait désormais rare en public. Il a néanmoins tenu à fêter son anniversaire en famille dans son village natal de Qunu, dans la province de Cap oriental, au sud du pays.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer