Politique

Libye : les rebelles prennent Al-Ghazaya, près de la frontière tunisienne

Un rebelle libyen sur un toit près de la ville d'Asaba, le 25 juillet 2011. © Colin Summers/AFP

Dans l'ouest du pays, les rebelles ont pris Al-Ghazaya et un village tout proche. Une victoire importante, car les troupes pro-Kadhafi utilisaient cette localité comme base pour tirer des roquettes sur Nalout, une ville aux mains des insurgés.

Les rebelles libyens ont infligé jeudi un nouveau revers au régime de Kadhafi en s’emparant de la ville d’Al-Ghazaya, près de la frontière tunisienne, puis du village d’Om al-Far, situé à une dizaine de kilomètres au nord-est.

Les combats les plus acharnés ont eu lieu dans la partie orientale de cette localité située au sud-ouest de Tripoli, à une dizaine de kilomètres de la frontière tunisienne. Les insurgés ont attaqué vers 8h (heure locale, 6h GMT), à la fois par l’ouest et par l’est, a constaté l’AFP.

Prise stratégique

En milieu d’après-midi, les rebelles sont entrés à bord de pick-up dans la cité après l’avoir bombardée à l’artillerie lourde depuis les hauteurs alentour. Les forces loyales au colonel Kadhafi s’étaient alors déjà enfuies à bord de nombreux véhicules. Les insurgés se sont emparés de caisses de munitions qu’ils avaient découvertes dans des bâtiments publics, notamment dans une école.

La prise d’Al-Ghazaya constitue une avancée stratégique puisque c’est de cette ville que les forces loyalistes tiraient des roquettes sur Nalout, une localité aux mains des rebelles, située à 230 km de la capitale libyenne.

Cette région montagneuse du Nefoussa est le théâtre depuis plusieurs mois d’intenses affrontements entre la rébellion et les forces loyales au colonel Kadhafi.

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte