Politique

Libye : mais où est Kadhafi ?

Mouammar Kaddafi.

Mouammar Kaddafi. © AFP

Depuis la prise de contrôle du bunker présidentiel par le Conseil national de transition,  la chasse à l’ancien dirigeant libyen est ouverte. Mise à prix, la tête de Kadhafi est partout, sauf dans les mains des « rebelles ». Suivez en direct les dernières informations sur la traque.

Kadhafi reste introuvable. Alors que sa tête était mise à prix par le Conseil  national de transition (CNT), l’ex-« Guide » libyen fanfaronnait et affirmait se balader dans les rues de Tripoli, incognito, ses éternelles lunettes noires le protégeant des regards. Difficile à croire.

Information, provocation… Mouammar Kadhafi est toujours introuvable malgré la récompense de 1,3 million de dollars promis pour sa capture. La Toile bruisse de rumeurs, dont certaines annoncent Kadhafi mort. Suivez, heure par heure, le déroulement de la chasse à l’ex-homme fort de la Libye.

9h39: Mouammar Kadhafi serait à Syrte

L’ex-dirigeant libyen aurait été repéré dans son fief de Syrte, selon des proches de Nicolas Sarkozy, indique le Parisien. La ville subie actuellement l’assaut des insurgés libyens, appuyés par les moyens militaires de l’Otan.

18h00 : Kadhafi appelle à la purification de la Libye

Une chaîne de télévision loyale à Kadhafi a diffusé un message audio de l’ancien dirigeant libyen. Dans cet enregistrement, Kadhafi appelle à « amener des femmes et des enfants pour purifier la Libye. »

17h00 : Le porte-parole de Kadhafi confirme qu’il est toujours en Libye

Kadhafi est toujours en Libye, selon son porte-parole. « Il dirige la lutte contre les rebelles », a-t-il ajouté pour l’Associated Press.

16h30 : Le Pentagone incapable de retrouver la trace de Kadhafi

Le Pentagone a avoué ne pas pouvoir confirmer la présence de Kadhafi dans l’appartement assiégé par les rebelles libyens. Selon Sky News, le département américain pense que l’ancien leader a pu s’enfuir par des tunnels alors que les insurgés prenaient le contrôle de Tripoli. D’autres sources estiment que Kadhafi pourrait se trouver dans son fief de Syrte, également encerclée par la rébellion.

15h30 : Des combattants rebelles pensent avoir localisé Mouammar Kadhafi

Des combattants rebelles qui assiègent jeudi un bloc d’immeubles près de la caserne Bab al Aziziah, l’ancien QG de Mouammar Kadhafi à Tripoli, pensent y avoir « coincé » le « guide » libyen et certains de ses fils. « Ils sont ensemble. Ils sont dans un petit trou », a dit l’un des rebelles engagés dans les combats, Mouhammad Gomaa. « Aujourd’hui, nous en aurons fini », a-t-il ajouté.
 

15h00 :  Kadhafi n’est pas une cible pour l’Otan

L’Otan ne vise pas spécifiquement le colonel Mouammar Kadhafi et il n’y aucune coordination militaire entre les forces de l’alliance et les rebelles libyens, a affirmé aujourd’hui la porte-parole de l’Otan. « L’Otan ne vise aucun individu spécifiquement », a déclaré Oana Lungescu au cours d’un entretien téléphonique avec l’AFP. « Il n’y a pas de coordination militaire avec les rebelles », a-t-elle ajouté.

13h00 : Toujours pas de Kadhafi mais sa voiture a été prise

Les rebelles n’ont pas capturé le « Guide » mais son « bolide ». Et, loin de la Lamborghini de son fils Hannibal, c’est une autre Italienne qui est tombée entre les mains des nouveaux maîtres de Tripoli : une Fiat 500. Electrique, importée d’Italie, customisée façon guide libyen avec, en lieu et place du logo de la marque, la silhouette noire de l’Afrique et, en vert, la Libye entourée des trois livres de l’ex-Guide, le mini-bolide pouvait atteindre les 160 kilomètres par heure.

11h25 : Les insurgés ont manqué Mouammar Kadhafi de peu mercredi matin

Les insurgés ont manqué Kadhafi de peu mercredi matin, rapporte Paris Match. Une source leur a permis de localiser « une maison discrète, située en plein cœur de Tripoli où Kadhafi a passé au moins une nuit ». Lorsque le commando rebelle investit la maison, Kadhafi n’y est plus mais « des preuves attestant du passage de l’ancien tyran y ont été retrouvées. »

9h30 : L’or de Kadhafi

L’ancien gouverneur de la banque centrale libyenne estime dans le Corriere della Sera, que Kadhafi pourrait tenter de vendre ses réserves d’or afin de s’assurer une protection et semer le chaos parmi les tribus locales. Farhat Bengdara a raconté au quotidien italien que, récemment, un allié du dirigeant libyen avait reçu 25 tonnes d’or en cadeau.

9h00 : L’Otan aide les insurgés

L’Otan aide les rebelles libyens en matière de renseignement et de reconnaissance pour mettre la main sur Mouammar Kadhafi et ses fils, a indiqué jeudi le ministre britannique de la Défense. « Je peux confirmer que l’Otan apporte une aide en terme de renseignements et de reconnaissance au Conseil national de transition (CNT) afin de les aider à capturer le colonel Kadhafi et ce qui reste du régime», a déclaré Liam Fox à la chaîne Sky News.
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte