Politique

Maroc – WikiLeaks : Fassi Fihri sonde les Américains

Dans ce câble diplomatique américain publié par WikiLeaks et daté du 9 mars 2006 (06RABAT442), l’ambassadeur Thomas T. Riley relate une conversation téléphonique avec Fassi Fahri, ministre marocain délégué aux Affaires étrangères. Celui-ci s’épanche sur le Sahara occidental. Et sonde le diplomate américain sur son « canal » pour accéder à Mohammed VI.

(…) 10) À la fin [d’un entretien téléphonique avec l’ambassadeur américain, en mars 2006], Fassi Fahri a affirmé qu’il avait entendu par différentes sources que les Américains se plaignaient de difficultés à faire passer des messages au « patron » (the boss). Fassi Fahri a expliqué qu’il parlait de son boss, c’est-à-dire du roi [du Maroc, NDLR]. L’ambassadeur a rétorqué qu’il n’avait pas entendu parler de cela. Il a dit qu’à chaque fois qu’ils avaient un message à faire passer au gouvernement marocain de la part du président ou de la secrétaire d’État, ils avaient un canal sûr et effectif pour les acheminer, de sorte qu’ils pouvaient parvenir en toute confiance jusqu’au « patron ».

Retrouvez le câble original en anglais ici.
 

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte