Droits de l’homme

Maroc – WikiLeaks : déployer un drapeau de la RASD est un « crime » pour Rabat

Daté du 28 décembre 2006, ce câble diplomatique américain révélé par WikiLeaks (06RABAT2344) fait état de l'entretien entre l'ambassadeur américain au Maroc Riley et Chakib Benmoussa, le ministre marocain de l’Intérieur. Lequel parle "durement de la réforme de la presse et des droits de l’homme dans le Sahara occidental". Traduction des principaux passages.

Résumé : L’ambassadeur Riley a soulevé les questions de la liberté d’expression, du Sahara occidental et des élections avec le ministre de l’Intérieur [du Maroc, NDLR] Benmoussa, le 27 décembre. (…)

7) Sahara occidental : (…) Benmoussa était sur la défensive, faisant part de ses inquiétudes à propos des partisans de l’indépendance qui, « financés par le Polisario », s’expriment en dehors du pays. Lorsqu’il y a un risque de sécurité, a-t-il insisté, la police intervient. Les autorités ne resteront pas les bras croisés quand des drapeaux de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) seront déployés, ou quand les drapeaux marocains seront brûlés, ce qui confirme que les deux sont considérés par le Maroc comme un crime. L’ambassadeur a demandé de façon explicite si déployer le drapeau de la RASD était un crime, et contre toute attente, Benmoussa a confirmé que oui, cela encourageait la foule. À notre avis, c’était la première fois que le gouvernement marocain reconnaissait avoir arrêté des manifestants sahraouis pour d’autres faits que crimes violents, dégâts matériels, etc. (…)

Retrouvez le câble original en anglais ici.
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte