Politique

À Tunis, les blogueurs arabes se réunissent en vue de leurs prochains combats

La troisième « Rencontre des blogueurs arabes » aura lieu à Tunis du 3 au 6 octobre. L’occasion pour eux d’échanger leur expertise pour renforcer les liens qui les unissent et faire avancer la lutte contre les gouvernements répressifs et autoritaires.

Mis à jour le 29 septembre 2011 à 15:48

Le blogueur tunisien anonyme -Z- répondra sûrement présent. © Z

La lutte continue. Après deux éditions au Liban, en 2008 et 2009, c’est à Tunis, première capitale à avoir connu le vent de la révolution cette année, que sera organisée la troisième Rencontre des blogueurs arabes, du 3 au 6 octobre. La précédente édition leur avait permis de tisser des liens qui se sont révélés cruciaux pendant les soulèvements du Printemps arabe.

Nouvelles méthodes de répression

Pour celle-ci, ils espèrent renforcer encore leur cohésion pour « faire face aux défis à la liberté d’expression et à la censure, qui existent toujours », indique la note de présentation de l’événement, qui cite notamment les « nouvelles méthodes de répression et d’intimidations » mises en œuvre par des gouvernements autoritaires qui, eux aussi, « apprennent les uns des autres ».

Le soutien financier de la Fondation Heinrich Böll (affiliée aux Verts allemands), de Global Voices (une ONG de promotion des blogueurs-militants) et le travail d’organisation du site internet Nawaat de Tunisie a permis d’inviter plus de 100 personnes, venues d’Orient et d’Occident.

Les moins expérimentés doivent recevoir des formations pour « faire entendre leurs voix » ou encore « organiser des campagnes en ligne et hors ligne pour mettre les gouvernements sous pression »

L’évènement se tiendra à la Cité des sciences de Tunis. Seule la première journée, lundi 3 octobre, est ouverte au public.