Société

France : les actes islamophobes augmentent de plus de 20 % selon le CFCM

Selon l’Observatoire des actes islamophobes du Conseil français du culte musulman (CFCM), les actes islamophobes ont augmenté de 22 % entre le 1er janvier et le 30 septembre 2011.

Mis à jour le 3 novembre 2011 à 18:28

Abdallah Zekri, président de l’Observatoire des actes islamophobes du CFCM, le 7 février 2007. © Jack Guez/AFP

L’islamophobie progresse en France. L’Observatoire des actes islamophobes du Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé jeudi 3 novembre 2011 que les actes à caractère islamophobes avaient augmenté «  de 22% » au cours des neuf premiers mois de 2011.

Selon ces chiffres, qui émanent du ministère de l’Intérieur, 115 plaintes ont été déposées sur cette période dans les commissariats et les gendarmeries, a indiqué Abdallah Zekri, président de l’Observatoire, lors d’un point presse à la Grande Mosquée de Paris.

Abdallah Zekri a précisé que ces chiffres qui concernent « l’islam, l’islamophobie, des insultes et des actes racistes » étaient à prendre en compte « tous actes confondus : profanation de cimetières, de mosquées, agressions, insultes, provocations, corans brûlés et jetés dans les poubelles ».

Sommet de l’iceberg

« On peut dire que l’augmentation, d’après les statistiques que nous avons, est d’à peu près 50% à 55% », a estimé le président de l’Observatoire. Abdallah Zekri estime également que ces statistiques ne sont que le sommet de l’iceberg, c’est-à-dire « éloigné(es) de la réalité » car beaucoup de gens ne portent pas plainte.

Enfin, Zekri dit craindre que le contexte électoral français ne soit propice à l’augmentation des actes similaires dans les prochains mois. Selon lui, « il va y avoir des esprits malsains qui vont désigner les musulmans et l’islam ».

(Avec AFP)