Archives

Côte d’Ivoire : Gbagbo auditionné par la justice pour les « crimes économiques »

| Par
Laurent et Simone Gbagbo le 11 avril 2011 lors de leur arrestation.

Laurent et Simone Gbagbo le 11 avril 2011 lors de leur arrestation. © AFP

Laurent Gbagbo a été entendu lundi à Korhogo par la doyenne des juges d’instruction, Makoueni Cissé, dans le cadre de l’enquête pour « crimes économiques ».

Mis en ligne le 28/11 à 15 heures 36. Mis à jour le 29/11 à 09 heures 59.

Assigné à résidence depuis son arrestation en avril après une sanglante crise postélectorale, l’ancien président Laurent Gbagbo a été inculpé, en août, par la justice ivoirienne de « crimes économiques », et notamment de « vol aggravé, atteinte à l’économie nationale, détournement de deniers publics, pillage ».

L’audience se Laurent Gbagbo s’est déroulée au tribunal d’instance de Korogho. L’ancien président était accompagné de ses avocats ivoiriens. Mais il n’est pas sûr qu’ils répondent aux questions du juge. En effet, ils estiment qu’en tant qu’ancien chef de l’État, il ne peut être entendu par une juridiction ordinaire. « M. Gbagbo a été présenté pour la première fois au doyen des juges d’instruction » qui « a entamé un interrogatoire », a indiqué sans plus de précision Me Jean Gbougnon, à la sortie de l’audience.

Lundi matin, le président de la chambre d’accusation d’Abidjan est venu examiner les conditions de détention de l’ancien président ivoirien.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte