Politique

Élections législatives : la Côte d’Ivoire peut mieux faire, selon le Centre Carter

| Par
Un électeur attend pour voter dans le quartier de Koumassi à Abidjan, le 11 décembre 2011.

Un électeur attend pour voter dans le quartier de Koumassi à Abidjan, le 11 décembre 2011. © AFP

Le Centre Carter a publié vendredi 16 décembre son rapport sur le déroulement des élections législatives du 11 décembre. Selon l’ONG, si elles se sont déroulées dans un climat apaisé, la Côte d’Ivoire peut mieux faire.

Des élections apaisées dans un contexte politique et social fragilisé. Tel est le sentiment des responsables du Centre Carter, présent en Côte d’Ivoire depuis 2008, qui ont déployé 30 observateurs électoraux visitant 140 bureaux de vote lors des législatives du 11 décembre, remportées par le parti d’Alassane Ouattara. Selon Sabina Vigani, directrice de cette organisation américaine à Abidjan, « l’atmosphère du jour du scrutin a été calme et le vote a généralement eu lieu d’une manière ordonnée et transparente ».

Scrutin calme, mais…

Néanmoins, elle s’inquiète du recul de la participation (environ 36 %). Des raisons imputables au boycott de plusieurs partis politiques, particulièrement du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo), au désintérêt des électeurs pour ce scrutin, à la crise postélectorale, et qu’au manque de sensibilisation des médias. Le centre Carter déplore également l’utilisation de l’argent, des moyens de l’État par certains candidats, alors que d’autres sont coupablent d’avoir démarré leur campagne avant son ouverture officielle. L’ONG pose aussi la question du rééquilibrage de la Commission électorale indépendante (CEI), jugée par l’opposition trop favorable à la coalition au pouvoir.

Découpage électoral

Pour les prochains scrutins municipaux et régionaux, prévus en 2012, le Centre Carter appelle à la révision du découpage électoral sur le principe de l’égalité des suffrages, à l’incorporation sur les listes des nouveaux électeurs, à l’égal accès aux médias, à la mise en oeuvre de règles de financement de campagne et de mesures visant à promouvoir une meilleure représentation des femmes dans la vie politique de la nation.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte