Société

Football : l’Ivoirien Yaya Touré élu joueur africain de l’année

Désigné joueur africain de l’année, le joueur de Manchester City Yaya Touré succède à Samuel Eto’o au palmarès. Une récompense qui clôt une magnifique saison où le milieu ivoirien aura offert aux Mancuniens leur premier titre depuis 35 ans.

Par - Camille Belsoeur
Mis à jour le 23 décembre 2011 à 14:59

Yaya Touré sous les couleurs de Manchester City. © AFP

Une année en or pour Yaya Touré le milieu de terrain ivoirien de Manchester City. Récompensé jeudi 22 décembre du titre de footballeur africain de l’année 2011 par la Confédération africaine (CAF), le joueur des Citizens succède au palmarès à Samuel Eto’o, capitaine de la sélection du Cameroun.

Héros de la dernière finale de la Coupe d’Angleterre en inscrivant l’unique but de la partie face à Stoke City, synonyme de premier titre pour Manchester City depuis 35 ans, Yaya Touré devance aux suffrages du jury l’attaquant ghanéen de Marseille André Ayew et le Malien de Barcelone Seydou Keita.

D’Abidjan à Monaco

Frère de Kolo Touré, qui joue à ses côtés à Manchester City, Yaya Touré débuta sa carrière professionnelle en 2000, au sein de son club formateur l’ASEC Abidjan. Bourlinguant ensuite de la Belgique à l’Ukraine en passant par la Grèce, il atterrit en France à l’AS Monaco, club qui le révèlera aux yeux de l’Europe en 2006. Acheté par le FC Barcelone, il participera à l’épopée exceptionnelle de la saison 2009/2010 où le club catalan réalisa l’exploit inédit de remporter six titres en une saison.

Arrivé l’an dernier à City en provenance de Barcelone, Yaya Touré, 28 ans, est aujourd’hui l’un des éléments clés du renouveau des Citizens, actuellement en tête de la Premier League anglaise. Aux côtés de stars mondiales comme David Silva, Mario Balotelli où Sergio Agüero, le milieu ivoirien, par sa puissance physique et sa technique balle au pied, a posé sa griffe sur les pelouses du royaume de sa Majesté.

Bourreau du grand rival Manchester United lors de la demi-finale de la dernière Coupe d’Angleterre, où il inscrit le but décisif, Yaya Touré est aussi un cadre de la sélection ivoirienne, qu’il tentera de hisser au sommet lors de la prochaine Coupe d’Afrique des nations au Gabon (21 janvier-12 février). Pour marquer un peu plus l’histoire du football africain.