Politique

Sénégal : Wade désigné candidat du parti au pouvoir pour la présidentielle 2012

| Par
Abdoulaye Wade sur le pont Faidherbe rénové, le 19 novembre 2011 à Saint Louis.

Abdoulaye Wade sur le pont Faidherbe rénové, le 19 novembre 2011 à Saint Louis. © Seyllou/AFP

Le Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) a désigné vendredi 23 décembre Abdoulaye Wade candidat du parti pour la présidentielle de 2012. Dans le même temps, l’opposition qui juge cette candidature anti constitutionnelle, manifeste à Dakar.

Malgré la contestation d’une partie de l’opinion publique et de la classe politique, le chef de l’État sénégalais Abdoulaye Wade, 85 ans, sera le candidat du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) à la présidentielle de février 2012. Il a été investi vendredi lors d’un congrès extraordinaire du PDS rassemblant quelque 2 000 délégués dans l’hôtel Méridien de Dakar.

« Vous venez de m’investir candidat du PDS et de ses alliés, laissez-moi donc vous remercier pour ce geste généreux, mais aussi ce geste de responsabilité qui vous engage et m’engage aussi. J’accepte », a déclaré Abdoulaye Wade. Son investiture doit être suivie d’un meeting au siège du parti dans la capitale sénégalaise.

Appel à manifester

L’opposition a, quant à elle, appelé à manifester vendredi contre une candidature qu’elle juge anticonstitutionnelle. Élu une première fois en 2000, Abdoulaye Wade a été réélu en 2007 pour cinq ans après une réforme constitutionnelle en 2001 qui a limité à deux le nombre de mandat.

Ses partisans estiment que le décompte doit se faire à partir de 2007, sur la base de la nouvelle Constitution de 2001 instituant le quinquennat et qu’il se représente donc pour un second mandat. C’est la Cour constitutionnelle qui le 27 janvier, décidera de la validité de sa candidature à un nouveau mandat.

L’investiture d’Abdoulaye Wade intervient au lendemain de la mort d’un jeune homme, lors d’affrontements politiques à Dakar. Quatre personnes ont été arrêtées et une enquête a été ouverte a indiqué vendredi à l’AFP une source policière.

(Avec AFP)

.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte