Médias

Côte d’Ivoire : décès du patron de presse Nady Rayess dans un crash d’avion

Carcasse de l'avion de Nady Rayess. © Capture d'écran youtube de RTI

Nady Rayess, le PDG du groupe de presse ivoirien indépendant Olympe, est décédé lundi 2 janvier 2012, dans le crash de son petit avion. L’appareil qu’il pilotait s’est écrasé à Grand-Bassam, à 40 km d’Abidjan.

« Un vaillant entrepreneur et homme de média ». C’est ainsi que le ministre ivoirien de la Communication, Souleimane Coty Diakité, a décrit Nady Rayess, patron d’un groupe de presse décédé lundi 2 janvier 2012, dans le crash de son petit avion.

Dans la matinée de lundi, alors qu’il revenait d’Assinie, une cité balnéaire proche de la capitale ivoirienne, le monomoteur que pilotait Nady Rayess, s’est écrasé dans un village proche de Grand-Bassam (situé à environ 40 km à l’est d’Abidjan), a précisé une source à l’ l’Autorité nationale de l’aviation civile ivoirienne (Anac), sans indiquer les causes de l’accident.

"C’est bien lui"

« Les secours ont pu accéder sur les lieux et ont constaté le décès de M. Rayess, qui était seul à bord », a ajouté cette source. Une information confirmée par Félix D. Bony, rédacteur en chef de L’Inter, l’un des journaux du groupe Olympe que possédait Nady Rayess. Arrivé sur place, il a confirmé le décès : « c’est bien lui, on a retrouvé le corps. Un hélicoptère l’a évacué », a-t-il déclaré.

Né à Divo (sud ivoirien) en 1962, de nationalité ivoiro-libanaise, patron du groupe Olympe, Nady Rayess était l’un des pionniers de la presse privée dans le pays. Son groupe, l’un des plus gros imprimeurs de presse du pays, avait imprimé des titres de l’opposition sous la présidence de Félix Houphouët-Boigny (1960-1993). À commencer par La Voie, le journal des partisans de Laurent Gbagbo, principal opposant au « père de la Nation » avant de se hisser au pouvoir.

« Dans les allées du groupe Olympe où ses passages "enfumés" au cigare présageaient toujours sa présence, ce sont les pleurs et autres regards d’effarement et de détresse qui ont pris le pas sur la douleur et la tristesse », déplore L’Inter, dans son édition de ce mardi.

Outre L’Inter, le groupe publie un autre quotidien indépendant, Soir-Info.

(Avec AFP)
 

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte