Médias

RDC : les autorités rétablissent le signal de RFI

| Par
La suspension de RFI aura duré une semaine.

La suspension de RFI aura duré une semaine. © AFP

Coupé le 1er janvier 2012 en RDC, le signal de Radio France international (RFI) a finalement été rétabli lundi 9 janvier. Les autorités reprochaient à la station son traitement journalistique de la situation postélectorale.

Plus d’une semaine. C’est le temps qu’aura duré la coupure du signal de Radio France internationale (RFI) en RDC. Interrompue pour son traitement journalistique de l’élection présidentielle congolaise, à l’issue de laquelle le président sortant Joseph Kabila a été reconduit, la diffusion de la radio française a été rétablie lundi 9 janvier 2012.

« Nous exécutons simplement la décision que le Conseil supérieur de l’audiovisuel avait prise de suspendre RFI pour sept jours à dater du jour où j’avais pris la mesure conservatoire », a expliqué Lambert Mende, le ministre de la Communication et des Médias.

Dans un contexte postélectoral sous haute tension – marqué à la fois par l’élection contestée de Jospeh Kabila et l’autoproclamation au poste de président d’Étienne Tshisekedi – le 1er janvier, RFI avait été accusée par le ministre de la Communication de « vouloir créer une situation confuse qui peut nous entraîner dans des affrontements entre Congolais », motivant ainsi la décision d’interrompre l’émission du signal.

« Pensée unique »

La mesure devait courir juqu’au 3 janvier mais elle avait été prolongée pour une durée indeterminée sans que les motivations de cette décision n’aient été rendues publiques.

Plusieurs voix, en RDC comme à l’étranger, s’étaient élevées pour dénoncer cette « censure ». L’ONG La Voix des Sans Voix avait ainsi estimé qu’il s’agissait « d’un des nombreux prétextes fallacieux (…) n’ayant pour seul et unique objectif que de faire véhiculer la pensée unique et les thèses qui encensent les dirigeants à longueur de journée ». Alors que la France rappelait son attachement à la liberté d’expression, les États-Unis avaient, eux, exhorté le pouvoir à rétablir le signal de RFI « immédiatement ».

(Avec AFP)

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte