Société

Football africain : la Côte d’Ivoire en tête du classement Jeune Afrique

Invaincue en sept rencontres, la Côte d’Ivoire passe en tête du classement des sélections nationales de Jeune Afrique. En 2011, les Éléphants ont devancé le Sénégal, le Ghana et le Maroc. L’Égypte, lauréate en 2010, plonge quant à elle à la dix-septième place. Une analyse qui reflète l’état des forces en présence à la veille de la CAN 2012.

Mis à jour le 10 janvier 2012 à 17:50

À la veille de la CAN 2012, l’analyse des performances des sélections africaines depuis 2011. © AFP

Sans sa défaite face au Maroc (0-2) à Dakar le 10 août dernier, le Sénégal aurait sans doute terminé à égalité sur la plus haute marche du podium. Mais même s’il ne s’agissait que d’un match amical, avec ce revers les Lions de la Teranga laissent les Ivoiriens occuper seuls la première place du classement. Avec François Zaoui à leur tête, les Eléphants se sont facilement qualifiés pour la CAN 2012, en réalisant un parcours sans tâche (six victoires)  dans un groupe, il est vrai, faiblard (Bénin, Rwanda, Burundi).

L’avis d’Amara Traoré (sélectionneur du Sénégal)

« La Côte d’Ivoire première, cela me semble logique. Elle n’a pas perdu, et comme le Maroc, il y a un excellent travail de fait. Le Ghana reste une grosse équipe, et à la CAN, il faudra se méfier de quelques équipes comme la Zambie, le Burkina Faso ou la Libye. Quant aux grands absents, ils souffrent pour certains, et notamment l’Égypte, d’un problème que le Sénégal a connu : celui de la fin d’une génération. L’Algérie semble capable de vite revenir, avec le travail d’Halilhodzic. 2012 sera l’occasion d’observer le Niger, le Botswana ou le Soudan, et de voir s’ils confirment leurs progrès. Didier Drogba n’était pas toujours là, mais cela n’a pas nui à une sélection qui a bien négocié tous ses matches amicaux face à des adversaires respectables (Mali 1-0, Israël 4-3, Afrique du Sud 1-1). » Propos recueillis par A.Bi.

Retour en force du Sénégal

Derrière la Côte d’Ivoire, le Sénégal a confirmé son retour au premier plan, après plusieurs années d’éclipse. Comme les Ivoiriens, les joueurs d’Amara Traoré ont brillement assuré leur présence à la prochaine CAN (cinq victoires et un nul), en éliminant notamment le Cameroun. Et si les Lions impressionnent par leur puissance offensive, ils ont rappelé que leur base défensive (trois buts encaissés) était l’une des meilleures du contient.

Le Ghana, en affrontant quelques pointures du football mondial tels l’Angleterre (1-1) et le Brésil (0-1) s’est mis en danger, et les Blacks Stars ont confirmé leur bonne année 2010. Le Maroc (4e) semble profiter du travail d’Éric Gerets, lors que la Tunisie (5e) a su redresser avec à sa tête Sami Trabelsi une situation compromise pour se qualifier à la CAN.

Les gros dévissent

L’avis de Sami Trabelsi (sélectionneur de la Tunisie)

« Les Ivoiriens représentent une énigme. Il y a une grosse qualité de jeu, des attaquants impressionnants, mais vont-ils un jour remporter un titre ? Le Sénégal, qui revient de loin, a les moyens d’assumer son statut de favori à la CAN. Le Ghana est une équipe d’avenir, car ses meilleurs joueurs sont pour la plupart très jeunes. Le Maroc joue bien, a du talent, mais manque un peu d’expérience. Ces deux dernières années ont confirmé l’émergence de nouvelles nations, comme le Niger ou le Botswana. À l’inverse, on a vu des grandes sélections s’effondrer. L’Égypte est en fin de cycle et elle a mal préparé la suite, l’Algérie n’a pas su gérer l’après Coupe du Monde 2010, et le Cameroun est en difficulté depuis deux ans. Mais ces équipes reviendront, j’en suis certain. » Propos recueillis par A.Bi.

La Libye (6e) a terminé l’année invaincue, ce qui, vu les circonstances, représente un véritable exploit. Le Soudan (7e), et le Botswana (8e) – premier qualifié pour la CAN sur le terrain – ont confirmé leurs progrès, alors que la Zambie (9e), le Burkina Faso (10e), l’Angola (11e) et le Niger (12e) ont su bousculer la hiérarchie.

Car l’année 2011 a coûté cher à quelques puissantes équipes (voir les résultats complets des équipes africaines en 2011 ici). Le Nigeria (15e), le Cameroun (16e), l’Égypte (17e), l’Algérie (19e) et l’Afrique du Sud (20e), même si elles présentent toutes un bilan chiffré positif, ont passé la main, et personne ne peut dire aujourd’hui combien de temps sera nécessaire à leur rédemption. À noter les performances intéressantes de la RDC et du Rwanda, à égalité à la vingt-et-unième place.
 

Le classement Jeune Afrique 2011
Équipes J G N P Bp Bc*
1 Côte d’Ivoire 7 6 1 0 21 8
2 Sénégal 7 5 1 1 12 3
3 Ghana 10 5 2 2 18 7
4 Maroc 8 4 2 2 13 4
5 Tunisie 8 4 2 2 18 9
6 Libye 6 3 3 0 9 4
7 Soudan 19 10 3 6 22 15
8 Botswana 13 4 6 3 12 8
9 Zambie 9 5 1 3 16 6
10 Burkina Faso 8 3 3 2 12 8
11 Angola 12 6 5 1 22 9
12 Niger 9 2 3 4 9 14
13 Mali 7 2 2 3 9 10
14 Guinée 7 2 2 3 10 10
15 Nigeria 11 6 4 1 22 9
16 Cameroun 9 4 4 1 14 6
17 Égypte 10 6 1 3 21 8
18 Ouganda 16 8 4 4 19 12
19 Algérie 5 3 1 1 5 5
20 Afrique du Sud 9 4 3 2 10 5
21 RD Congo 14 9 0 5 24 16
22 Rwanda 11 7 2 2 21 16
23 Zimbabwe 10 6 0 4 14 9
24 Gabon 7 3 1 3 7 6
25 Guinée Équatoriale 8 4 1 3 10 6
26 Cap Vert 5 3 0 2 7 7
27 Malawi 12 3 7 2 9 7
28 Sierra Leone 5 2 1 2 5 6
29 Liberia 7 2 3 2 8 11
30 Mozambique 8 4 1 3 11 8
31 Kenya 17 6 1 10 16 21
32 Tanzanie 19 5 3 11 17 28
33 Togo 7 2 2 3 7 11
34 Ethiopie 11 2 5 4 14 15
35 Namibie 10 4 3 3 13 11
36 Lesotho 8 2 3 4 5 10
37 Congo Brazza 6 2 1 3 8 8
38 Burundi 12 3 3 6 15 20
39 Gambie 7 2 1 4 8 9
40 Centrafrique 7 1 1 5 4 13
41 Madagascar 7 1 1 5 6 10
42 Guinée Bissau 7 1 1 5 5 10
43 Tchad 6 1 1 4 4 12
44 Seychelles 8 2 2 4 9 15
45 Swaziland 12 1 3 8 5 23
46 Île Maurice 8 1 2 5 6 16
47 Comores 9 0 3 6 5 18
48 Djibouti 6 1 0 5 3 18
49 Bénin 5 0 1 4 6 13
50 Erythrée 3 0 1 2 2 7
51 Sao Tomé e Principe 2 0 1 1 1 6
52 Somalie 5 0 1 4 1 14

Non classés (aucun match joué) : Mauritanie

*Abréviations : J : Nombre de journées, G : matchs gagné, N : matchs nul, P : matchs perdus, Bp : Buts pour, Bc : Buts contre