Politique

Le Sénégalais Makhtar Diop nommé vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique

Makhtar Diop, directeur des opérations de la Banque mondiale au Brésil et ancien ministre des Finances sénégalais, vient d’être nommé Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique. Il remplacera la Nigériane Obiageli Ezekwesili au mois de mai.

Mis à jour le 16 janvier 2012 à 16:24

M. Diop succède à O. Ezekwesi comme Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique. © D.R

Pour la première fois depuis la création de l’organisation internationale en 1945, le poste de Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique échoit à un africain francophone. Makthar Diop, ancien ministre des Finances sénégalais, vient d’être nommé à cette fonction par Robert Zoellick, le président de la Banque mondiale. Dès le mois de mai, Makthar Diop prendra ses fonctions et succèdera ainsi à la nigériane Obiageli Ezekwesili, dont le départ a été annoncé dimanche 15 janvier.

De Dakar à Washington

Bien qu’il ait été sacré plusieurs fois champion du Sénégal de karaté, ce n’est pas pour ses talents sportifs que Makthar Diop, père de deux enfants, à été nommé à ce poste. Directeur des opérations de la Banque mondiale au Brésil depuis janvier 2009, le Sénégalais y gère le plus gros portefeuille de l’institution, avec des prêts à ce pays atteignant, en moyenne, trois milliards de dollars par an.

Cet économiste de formation, Ministre de l’Économie et des Finances du Sénégal entre 2000 et 2001, est entré à la Banque mondiale dès janvier 2002 comme directeur des opérations pour le Kenya, l’Erythrée et la Somalie. Il a ensuite été directeur du secteur « Finances, Secteur Privé, Infrastructure » pour l’Amérique latine et les Caraïbes entre 2005 et 2003, puis directeur de la Stratégie et des opérations pour la même région, de 2007 à 2009.

Avant d’obtenir le portefeuille ministériel des finances, il travaillait en temps qu’économiste au siège du Fond monétaire international (FMI) à Washington.

Makthar Diop quittera le Brésil dès le mois de mars, et retrouvera la capitale américaine, dans laquelle se situe le siège de la Banque mondiale.